À la uneInternationalMusique

Qui est Nemo, le gagnant 2024 de l’Eurovision ?

Nemo, le lauréat suisse de l’Eurovision 2024 a conquis les internautes avec une approche artistique authentique. À seulement 24 ans, cet artiste a transformé sa non-binarité en une véritable force créative.

Il a fait sensation ! Cette année, l’Eurovision s’est déroulé à Malmö, en Suède. Une édition marquée par la controverse sur la participation d’Israël, en pleine guerre depuis sept mois dans la bande de Gaza. Samedi 11 mai, la finale du Concours de la chanson 2024 a eu lieu devant 9 000 spectateurs. Pour la troisième fois en 68 ans, le concours de l’Eurovision a été remporté par la Suisse tandis que la France est arrivée à la 4ème place. Pour son édition 2024, c’est Nemo, un jeune chanteur de 24 ans, qui a conquis le coeur des européens grâce à son titre The Code. En anglais, il évoque avec énergie sa quête d’identité compliquée face à sa non-binarité.

À lire aussi : Quelles chansons présentées à l’Eurovision sont devenues des tubes ?

l’Eurovision, une vitrine de la communauté LGBTQ+

De son nom entier, Nemo Mettler, le vainqueur de l’Eurovision 2024 participe à rendre le concours plus inclusif. Son triomphe, il le doit à sa chanson, The Code. À l’image d’un hymne, elle décrit son parcours vers l’émancipation et l’affirmation de son identité de genre. Un symbole qui intervient tandis que le jeune artiste confirme préférer être désigné par des pronoms non-genrés. Le jeune homme ne s’identifie ni homme ni femme et préfère rester neutre. Lors du défilé avec les drapeaux nationaux, l’artiste avait également le drapeau non-binaire en main : quatre bandes horizontales jaune, blanche, violette et noire. « J’ai cassé les codes! J’ai cassé le trophée!« , s’enjouait-il lorsqu’il a reçu son prix, qu’il brise peut de temps après.

Lors de son retour en Suisse, ses admirateurs, n’ont pas caché leur engouement. Les applaudissements ont éclaté dès que l’artiste est apparu. Nemo, pour soutenir sa cause, s’est ensuite joint à un groupe de fans, entonnant des chants comme « Nous avons brisé les conventions » ou encore « Nous existons« . Sa présence sur Instagram, suivie par 326 000 personnes, témoigne de l’impact de sa musique et de sa personnalité inspirante. À travers ses publications, il partage non seulement son travail, mais aussi ses convictions et ses aspirations pour une même communauté.

Son engagement rappelle celui d’autres candidats lors d’éditions précédentes. Parmi eux, Conchita Wurst la drag queen autrichienne à barbe, lauréate en 2014, ou encore le candidat français Bilal Hassani en 2019.

À lire aussi : D’où vient le «mois des fiertés» ?

De son enfance à l’Eurovision

Né en 1999, Nemo va très vite prendre goût au monde de la musique. Alors qu’il était encore enfant, il a fait ses débuts sur scène dans la comédie musicale « Ich War Noch Niemals in New York » en 2012. Trois ans plus tard, il a brillé sur le plateau de l’émission Die Grössten Schweizer Talente. La même année, il sort son premier EP, Clownfisch, lançant ainsi sa carrière. Récemment, en 2021, Nemo a fait sensation en participant à la version suisse de Mask Singer. Chanteur à la carrière prometteuse, il est également bon musicien avec une bonne maîtrise du violon, du piano et de la batterie.

Aujourd’hui, Nemo se distingue par son talent à fusionner les univers musicaux. De l’opéra au rap, en passant par le pop, il peut tout faire. Cette faculté lui permet de créer une harmonie singulière qui transcende les frontières des genres, insufflant à chacun de ses morceaux une profondeur et une richesse incomparables. Engagé dans des causes qui lui tiennent à cœur, Nemo est devenu un porte-étendard de la paix et de l’égalité.

Nemo, favori du concours

Bien avant la finale, Nemo était considéré comme le favori de la compétition. Les jurés des 37 pays membres de l’Union européenne ont massivement plébiscité ses performances. Gratifié d’une pluie de 12 points lors de la compétition, l’artiste avait une avance significative, suivi de près par Slimane. Même si le vote du public aurait pu tout changer pour Nemo, ça n’a pas été le cas. Le talent et le charisme du Suisse avaient conquis une grande part du public. Il a triomphé avec un total de 591 points, reléguant la Croatie à la deuxième place avec 547 points.

« J’espère que le concours pourra continuer à se positionner pour la paix et l’égalité »

Nemo

Ses mots sincères lors de sa victoire à l’Eurovision résonnent comme un appel à l’action, rappelant l’importance de l’art dans la promotion d’idéaux nobles et universels.

À lire aussi: Eurovision : comment sont attribués les points ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

À la uneFranceMédias

Inès Reg : pourquoi le tournage d'un unitaire pour TF1 a été suspendu ?

À la uneFoot

Analyse des favoris de l'Euro 2024 : qui sont les équipes à surveiller ?

À la uneÉtudiantInternational

Ils vivent leurs rêves à l'étranger : Lucie Pottier, pâtissière à Dubai

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux