À la uneFrancePolitique

Qui sera le successeur de Hulot?

L’annonce de la démission de Hulot planait sur l’Élysée depuis quelques mois. Le gouvernement avait du prévoir un plan B: tour d’horizon.

Emmanuel Macron étant en déplacement au Danemark et ne pouvant annoncer un remaniement avant son retour, on ne peut que faire un exercice de spéculation. Personnalité issue de la société civile, donc médiatisée ou technicien de la politique, plus discret? Le choix du successeur est large, mais il sera difficile de remplacer une des personnalités les plus populaires pour les Français.

Une personnalité extérieure au gouvernement.

Brune Poirson et Sébastien Lecornu étaient tous deux secrétaires d’État sous la tutelle de Nicolas Hulot. Un des deux pourraient être promus et accéder au rang de ministre. S’ils ont une bonne connaissance des dossiers en cours, l’expérience leur fait défaut, notamment face aux poids lourd de l’énergie. Ce qui oriente les recherches vers une personnalité extérieure au gouvernement. Les autres ministres sont surtout spécialisés dans leur domaine et donc difficilement interchangeables.

Un successeur venant de l' »ancien monde »?

Le retour de Ségolène Royal est une éventualité. Le gouvernement actuel étant souvent critiqué de pencher trop à droite, la nomination d’une députée de gauche pourrait le rééquilibrer politiquement. Son atout principal reste son expérience du poste et donc sa connaissance des dossiers. Son défaut consiste à faire partie de l' »ancien monde », ce qui gênerait peut être un président fondant son identité politique sur le changement.

Acteur de la majorité politique ou de la société civile?

Barabara Pompili a réagi avec modération à l’annonce de Hulot, à l’inverse des députés d’Europe Écologie Les Verts (EÉLV). Ceux-ci ont eu des propos plus virulents envers le gouvernement.

Députée LREM picarde, elle était aussi secrétaire d’État chargée de la biodiversité sous Hollande. Ancienne membre d’EÉLV, elle préside actuellement la Commission du développement durable à l’Assemblée nationale.

Reste l’hypothèse d’une personnalité venant de la société civile. Pascal Canfin, directeur général de WWF France par exemple. Cependant, il risque d’être trop exigent envers la cause environnementale pour se retrouver dans le gouvernement actuel. Il avait occupé le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire sous Hollande mais avait claqué la porte en 2014, pour ne pas avoir à faire de compromis avec Valls.

A lire aussi: Démission de Nicolas Hulot : l’heure du bilan

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFranceSociété

Quelles sont les 5 meilleures villes étudiantes de France ?

À la uneMusique

Gangsta's Paradise : Disparition à 59 ans du rappeur américain Coolio

À la uneSéries Tv

Le problème à trois corps : la série la plus ambitieuse de Netflix ?

À la uneCinéma

Deadpool 3 : Hugh Jackman de retour en Wolverine

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux