Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéCultureMusique

Rap Contenders , le nouveau départ

Le samedi 4 janvier avait lieu la septième édition de Rap Contenders. Le principe de ce programme, lancé fin 2010 et qui a révélé entre autres le collectif l’Entourage, est d’opposer deux rappeurs dans des battles en trois rounds. Après une édition 6 qui avait reçu un accueil mitigé, le staff du Rap Contenders espère que cette édition sera un nouveau départ pour les Rap Contenders.

La fin d’une époque pour les Rap Contenders

Lorsque nous arrivons à 17h dans la salle du New Morning, deux heures avant le début de cette édition, les derniers préparatifs sont en train d’être effectués. Micros, lumières, tout doit être bien réglé pour que l’édition soit réussie. La plupart des rappeurs sont déjà arrivés et le plus étonnant est de voir que tous s’entendent bien, sans qu’aucune rivalité ne soit apparente. Fleyo et Marshall’Ombre, qui s’affronteront plus tard dans la soirée, plaisantent par exemple ensemble. Dans les loges, Dony S, co-fondateur des Rap Contenders, semble être plutôt confiant avant cette édition. Pour lui c’est “une nouvelle ère qui s’ouvre”, car plusieurs rappeurs qui ont fait le succès des éditions précédentes, comme Blackapar, Lunik ou ceux de l’Entourage, ne souhaitent pas revenir pour le moment, notamment parce qu’ils préparent des albums et n’ont donc pas le temps de préparer un battle.

Dony S savait que cette situation finirait par arriver. Il a donc créé les Rap Contenders Espoirs, pour permettre à des jeunes de s’aguerrir avant de venir clasher dans la ligue principale. Finalement, pour cette édition, beaucoup de rappeurs ayant fait les éditions précédentes n’ont pas pu venir, et c’est ainsi que sur les 16 que nous retrouvons dans cette édition, 5 viennent des Rap Contenders Espoirs, contre un ou deux habituellement.

Godié et Lamanif, deux des rappeurs de cette édition, en loges avant le début de la soirée

Godié et Lamanif, deux des rappeurs de cette édition, en loges avant le début de la soirée

La volonté de préparer l’avenir

Selon Dony S, cette édition est donc vraiment “un pari”. Il nous confie qu’il “ne sait pas si le public va suivre” et si les battles généreront autant de vues sur Youtube que ceux des premières éditions (L’un des premiers battles, entre Logik Konstantine et Nekfeu, a été vu plus de trois millions de fois). Mais pour lui, le plus important, “ce n’est pas le nombre de vues sur Youtube, c’est que le public dans la salle et le staff soient satisfaits”.

Cependant, il faut tout de même faire attention à ne pas “griller” ces jeunes en leur proposant des adversaires trop expérimentés dès le départ. Ainsi, quand Dony S propose aux rappeurs un adversaire, si le niveau des deux opposants rentre bien sur en compte, il y a également d’autres critères : “il ne faut pas que les deux soient trop potes, ni qu’ils aient un style trop semblable, sinon le battle ne sera pas intéressant” nous affirme-t-il, mais “il ne faut pas non plus que les deux aient eu des embrouilles par le passé, car le but des battles n’est pas de créer de l’animosité”.

A 19 heures, la légende du rap Driver vient chauffer la salle. La soiréee peut commencer!

Le programme de cette septième édition

Le programme de cette septième édition

Une édition de haut niveau

Et il s’avère tout au long de la soirée que nous assistons à l’une des meilleures éditions des Rap Contenders. Les battles s’enchaînent, aucun rappeur n’oublie son texte, et les jeunes assurent. La soirée se finit en apothéose, avec le battle pour le titre opposant l’ancien champion Gaïden à Wojtek, le champion en titre Jazzy Bazz n’ayant pas souhaité remettre son titre en jeu. A propos de Jazzy Bazz, Dony S nous a d’ailleurs fait part de sa volonté de le faire venir à la prochaine édition, pour un battle non jugé (face à un canadien, pays précurseur en matière de battle francophone), afin qu’il puisse faire ses adieux au public.

Le rappeur Hermano, lors de son battle contre Cheef

Le rappeur Hermano, lors de son battle contre Cheef

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux