Aujourd’hui le bac général et technologique, c’est entre 12 et 16 épreuves. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, veut tout changer. Quelles sont les principales modifications qui vont avoir lieu dans le baccalauréat ?

Une seule filière générale

Les séries L, ES et S n’existeront peut-être plus après cette réforme. Cependant, aucune annonce précise n’a encore été faite à ce sujet. Ces trois filières seront remplacées par un tronc commun de connaissances et des spécialités rajoutées en première. Les élèves auront alors le choix entre huit spécialités: arts, physique-chimie, sciences et vie de la terre, sciences économiques et sociales, littérature et philosophie, langues et littérature étrangère,  mathématiques, histoire-géographie et géopolitique . Le tronc commun lui, sera composé du français, de deux langues vivantes, de la philo, de l’histoire-géographie et du sport.

Moins d’épreuves

De 16 épreuves maximum en filières technologiques ou générales, on passera à 4 épreuves en terminale. Après les vacances de printemps, les élèves choisiront deux épreuves dites majeures. Viendront ensuite les deux épreuves communes en juin. En principe : la philosophie et un grand oral dit « de maturité ».

Le niveau des élèves évalué différemment

Ces quatre examens avec le bac de français pourraient compter pour 60% de la note finale. Les 40% restants de l’évaluation seront basés sur le contrôle continu : les notes de première et de terminale, ainsi que les bacs blancs ponctuels. Le bac de français reste inchangé en revanche.

À lire aussi:  Que pensent les lycéens de la réforme du bac ?

Finis les rattrapages !

Autre changement donc: la suppression pure et simple du rattrapage. Ces oraux de rattrapage seront remplacés par un examen approfondi du livret scolaire. Selon Eric Charbonnier, analyste à la direction de l’éducation de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), cette nouvelle formule est destinée à sortir « d’un baccalauréat très scolaire pour se rapprocher un peu plus de ce qui est demandé sur le marché du travail ». 

L’objectif de toutes ces modifications: un bac allégé et personnalisé qui représente mieux le travail et le niveau des élèves tout au long du lycée.