À la uneInternational

Russie-Ukraine : rendez-vous tendu aujourd’hui

Des soldats russes ont été arrêtés sur le territoire ukrainien avec des armes et des papiers d’identités dans la journée de lundi. Cette nouvelle intervient alors q’une rencontre entre le Président ukrainien Petro Porochenko et Vladimir Poutine est prévu aujourd’hui.

Des témoignages vidéos diffusés par Kiev

Le gouvernement ukrainien a mis en ligne aujourd’hui les témoignages de soldats capturés la veille. Ces soldats affirment être russes et avoir reçu les ordres de franchir la frontière sous le prétexte de manoeuvres. La capture a eu lieu à une vingtaine de kilomètres de la frontière. Moscou a démenti avoir envoyé volontairement des éléments, et a parlé d’une erreur de la part des soldats. Une source du ministère de la Défense russe a transmis aux agences russes que ” Les militaires en question participaient à des patrouilles à la frontière russo-ukrainienne et l’ont traversée sans doute par accident sur un tronçon sans démarcation”. Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, a nié toute volonté de Moscou d’envoyer des soldats.

Dissolution du Parlement Ukrainien

Cette incursion de soldats russes arrive peu de temps après que Porochenko ait décidé de signer hier un décret de dissolution du Parlement, qui amènera donc à de nouvelles élections le 26 octobre. Cette dissolution avait pour but de réduire le nombre de députés soutenant les séparatistes au sein du Parlement et de renforcer le gouvernement ukrainien. D’après le Président actuel, des proches du Président déchu Lanoukovitch étaient également présents.

Un soldat ukrainien prêt de Kiev

Un soldat ukrainien prêt de Kiev

Un rendez-vous sous tensions

Les deux Présidents ukrainien et russe doivent se rencontrer aujourd’hui à Minsk en Biélorussie, en présence de Catherine Ashton (la vice-présidente de la Commission européenne et chef de la diplomatie européenne). Les preuves apportées aujourd’hui qui accusent directement la présence de soldats russes sur le territoire risquent de rendre ce sommet tendu. Angela Merkel s’était déjà rendue il y a quelques jours à Kiev pour afficher un soutien sans failles, faisant de l’intégrité du territoire ukrainien un objectif majeur de l’Allemagne. Cependant même si cela parait improbable, un solution commence à se faire attendre. Plus de 2000 personnes sont mortes, 5000 blessées, et 415800 personnes ont quittés la région selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

"Il a voulu faire son malin" : Eric Zemmour mécontent après son passage au 20h de TF1

À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux