À la uneActualitéFranceSociété

Kerviel, journée décisive

La cour d’appel de Paris va se concentrer aujourd’hui sur le cas de Jérôme Kerviel, qui demande une libération sous bracelet électronique.

Quelques mois seulement après avoir rejoint la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), Jérôme Kerviel se retrouve aujourd’hui face à la cour d’appel de Paris au sujet d’une éventuelle libération sous bracelet électronique. L’ancien trader de la Société Générale avait été condamnée à la mi-mai pour la perte de 4,9 milliards d’euros à la banque. Il avait écopé de cinq ans d’emprisonnement dont trois fermes et à une amende d’un euro symbolique, au lieu de 5 milliards initialement prévu. Le 1er aout déjà, Jérôme Kerviel avait obtenu son placement sous bracelet électronique, mais la décision du parquet d’Évry avait directement fait l’objet d’un appel de cette décision.

Kerviel, emmenés en prison en mai dernier

Kerviel, emmenés en prison en mai dernier

Aujourd’hui il est toujours en prison. Mais il se pourrait que ça se décante dans la journée. L’audience de cette après-midi devrait donner raison au dossier de l’ancien trader de la Société Générale, qui est exemplaire et “respecte parfaitement les conditions requises” selon son avocat, Maître David Koubbi. Vu l’ampleur de l’affaire, le parquet d’Évry a décidé que l’audience se déroule à huis-clos.

Les prévisions de Kerviel

Si l’ancien trader souhaite quitter la prison, c’est pour gagner cette bataille morale qu’il vit contre la Société Générale. Il juge qu’il a toujours bien fait son travail et que la perte de la banque n’émane pas que de lui, sa direction été bel et bien informé et l’avait soutenu dans son initiative. Sauf que depuis le début de l’affaire, il est jugé comme seul responsable par ses anciens employeurs. Ce qui l’a envoyé derrière les barreaux aujourd’hui. Après son chemin de croix vers le Vatican, l’homme veut s’assainir l’esprit. Il souhaite sortir de prison pour retrouver un travail. Il aurait même présenté une “promesse d’embauche dans une société respectable” selon son avocat. Ce qui lui permettrait d’être sous bracelet électronique au travail, et à son domicile le soir.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrance

Les dates clés de l'instauration des congés payés en France

À la uneCinémaPop & Geek

Qui est Kang le Conquérant, le prochain grand méchant du MCU ?

À la uneCinéma

Disparition à 75 ans du réalisateur de 37º2 le matin, Jean-Jacques Beineix

À la uneInsolite

10 records du monde totalement délirants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux