CultureSortiesSpectacles

Sans filtre : l’humour populaire et vulgaire à l’état pur !

Laurent Baffie

Dans sa pièce de théâtre « Sans Filtre », Laurent Baffie se lâche. Mais c’est malgré lui ! Volontiers provocateur et toujours grossier, Baffie ne décevra pas les inconditionnels du théâtre délibérément épais et lourd auquel il nous a habitué. Les autres ne seront toujours pas convaincus.

Du grand Baffie ! Sans filtre c’est l’histoire de Philippe Maurice, un buraliste qui n’a plus… de filtre. Mais ce n’est pas une rupture de stock c’est un problème de « désinhibition ». Philippe dit tout ce qu’il lui passe par la tête. Pour régler ce problème, il décide d’aller voir un psychologue et plusieurs médecins qualifiés. Et là, c’est le drame !

psychologue

Le trublion Baffie est un habitué des grossièretés, des blagues en dessous de la ceinture et autres travers qui ne plaisent pas à tous le monde. Dans « Sans filtre », le comédien a été prolixe dans son domaine de prédilection, n’en déplaise à ses détracteurs. Si les mots « cul », « bite », « chatte » et « couilles » vous font rire, vous n’allez pas vous arrêter de rire du début à la fin. Pour ceux qui sont à la recherche de finesse et d’un quelconque apport intellectuel en regardant une pièce de théâtre, c’est la déception assurée. Parce que « Sans filtre » ne vous apprendra rien, si ce n’est que le duo Baffie-Sellem marche toujours aussi bien dans son genre.

Mais il faut reconnaître que tout y est : comique de situation, de mots, de gestes, et même de répétition. L’auteur maitrise parfaitement les codes de l’amusement public populaire… Oui, on a dit populaire ! Si certains rient aux éclats, d’autres ne font qu’esquisser un sourire laissant filer les répliques fleuries en attendant la prochaine, qui généralement ne met pas longtemps à arriver.

Une mécanique efficace

Toutefois, c’est un spectacle bien ficelé, sérieusement écrit et qui marche, notamment grâce à la prestations des comédiens qui sont certainement encore meilleurs que Baffie. L’excellente Caroline Anglade et Jean Noël Broute tiennent leur rôle à merveille, disons-le ! Pour parfaire le tout, la chute surprend. Personne ne s’y attend contrairement à la majorité des autres vannes – pour la plupart obscènes – fustigées par Baffie.

On regrette quand même que les qualités d’auteur de Laurent Baffie se soient limitées à un scénario si classique. L’originalité n’est pas spécialement au rendez-vous. Une fois installé et la mécanique comprise au bout de la quatrième réplique, rien ne vous étonnera davantage… On aurait aimé voir un Baffie sortir de sa zone de confort. Dans « Sans Filtre », celui qui incarne Philippe Maurice semble être normal en fait. Il incarne le Baffie que l’on a l’habitude de voir sur les plateaux télévisés : franc, méchant, vulgaire et donc très clivant. Bref, sans filtre fait rire mais il ne faut pas en abuser.

Lire aussi : Les Français consommateurs de sexe

Related posts
À la uneCinémaCultureSéries Tv

Une série spin-off de The Batman débarque sur HBO Max

À la uneCinémaCulture

L'Académie des César adopte "la parité intégrale" au sein de ses instances dirigeantes

À la uneCultureSéries Tv

The Umbrella Academy saison 2 : le trailer est là !

À la uneCinémaCulture

On a redécouvert pour vous ...Glass, la fin d’une trilogie décalée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux