À la uneFranceSanté

Selon Gabriel Attal, aucun confinement n’est prévu en France actuellement

Le porte-parole l’a affirmé sur France Inter, «  aucun confinement n’est prévu aujourd’hui en France, ni de près ni de loin ».

Invité sur France Inter ce mardi 16 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a souhaité rassurer les français sur l’évolution de la crise sanitaire et les mesures qui pourrait être annoncées. En effet, ce dernier a pris soin d’affirmer qu’aucun confinement n’était envisagé actuellement par le Gouvernement.

« Les autorités ne prévoient ces jours-ci aucune mesure de confinement pour les Français, ni de près ni de loin »

Le porte-parole du Gouvernement Gabriel Attal, sur France Inter

Néanmoins, il s’est aussi empressé d’ajouter qu’il ne fallait « jamais rien exclure par principe ».

Un léger frémissement de l’épidémie

De ce fait, Gabriel Attal s’est exprimé sur le léger rebond épidémique que connaît la France actuellement et a appelé à la « vigilance ». Concernant le nombre de contaminations, la France a récemment dépassé le seuil des 100 cas pour 100 000 habitants. Gabriel Attal parle d’une augmentation « très forte et très rapide » des contaminations avec 40 et 50 % de plus sur une semaine. Cependant, il souligne l’importance de la vaccination et du pass sanitaire qui pourraient, selon lui, nous permettre de traverser l’hiver en paix. Un pass sanitaire qui a été instauré relativement tôt par la France et qui explique cette situation sanitaire moins alarmante que chez certains voisins européens.

” On a réussi à traverser l’été, on peut traverser l’hiver, grâce à la couverture vaccinale très élevée et parce qu’on a le pass sanitaire.”

Gabriel Attal sur France Inter

Selon le ministre de la santé Olivier Véran, on verrait actuellement ” ce qui ressemble au début d’une 5ème vague “.

Une augmentation des hospitalisations

“On a érigé une muraille avec le vaccin, il ne faut pas attendre qu’elle se fissure”

Gabriel Attal

Concernant la situation dans les hôpitaux, le porte-parole du Gouvernement souligne une légère augmentation des hospitalisations, de 6 à 10% sur une semaine. Une situation qui n’est pas encore alarmante mais comme le souligne Gabriel Attal, “il ne faut pas attendre que ça explose pour s’inquiéter“.

About author

Journaliste
Related posts
À la une

C'était il y a 35 ans : la mort de Malik Oussekine

À la uneSéries Tv

La vengeance au triple galop revient en clair dès le 20 décembre

À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux