À la uneFranceSociété

Grèves SNCF : pourquoi un train ne peut pas démarrer sans contrôleur ?

Qui dit départ en vacances, dit grève de la SNCF ! Les cheminots ont prévenu qu’à partir de vendredi jusqu’à dimanche soir, il sera compliqué de se déplacer en train en raison de nombreuses perturbations. Les contrôleurs font grève, et s’il manque un contrôleur dans un train, celui-ci ne peut tout simplement pas démarrer.

Ce mouvement social des contrôleurs, les français s’en seraient bien passés. Cette nouvelle grève de la SNCF risque de supprimer de nombreux trains. Pour cause, impossible pour un train de démarrer sans la présence d’un contrôleur. Durant le voyage, il veille à la sécurité de chacun et vérifie les billets. Il a aussi pour rôle d’orienter et d’informer les voyageurs, tout en gardant les équipements propres. Ceux qu’on surnomme les « contrôleurs » sont en réalité des « chefs de bord ». En France, ils sont 10 000 à faire ce métier.

Ils doivent être 3 !

Pour qu’un train puisse circuler, il doit obéir à certaines règles. Durant le voyage, il doit obligatoirement avoir trois agents : un conducteur, un aiguilleur et un contrôleur. Si l’un de ses trois agents manque à l’appel, alors le départ est impossible en raison de différentes normes de sécurité. Dans les wagons, ce sont les seuls à interagir avec le conducteur, le centre opérationnel ou la police. Par la même occasion, ce sont les « chefs de bord » qui donnent le départ du train. Il est en charge de la sécurité et vérifie que rien ne puisse empêcher le départ du train.

A la base, les agents de la SNCF ne sont présents dans le train que pour vérifier la validité des billets. Mais depuis quelques années, les missions des contrôleurs se sont de plus en plus élargies. C’est une des raisons qui a mené à cette mobilisation.

YouTube video

Encore une grève pour la SNCF ?

Un mouvement social qui dure depuis 2022. En effet, ce mouvement social prend ses racines d’un précédent mouvement. A l’époque, la direction n’aurait pas tenu différentes promesses qui avaient pourtant permises de sortir de la crise. La SNCF, elle-même, a assumé que toutes les mesures n’avaient pas encore abouti. Les revendications sont pourtant claires et durent depuis quelques années. Fin 2022, le texte comprenait une valorisation de la prime spécifique pour les contrôleurs de 600 à 720 euros par an.

Sur le plan social, les agents de la SNCF réclament un dispositif permettant de manière progressive de diminuer la charge et le temps de travail afin de se diriger peu à peu vers la retraite. Un retour à la normale pour ce lundi mais qui risque de ressurgir si, des solutions efficaces ne sont pas trouvées.

YouTube video

A lire aussi : Grève SNCF : comment se faire rembourser ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

À la uneMédias

Laëtitia Milot va animer le "Meilleur Pâtissier" sur M6

À la uneSéries Tv

B.R.I : le tournage de la saison 2 officiellement lancé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux