À la uneActualitéFranceInternationalSociété

Sodexo n’utilisera plus d’œufs de poules élevées en batterie

poules

L’entreprise Sodexo a annoncé ce mardi 26 juillet qu’elle passerait à 100% d’œufs de poules élevées hors-cages d’ici 2025. La marque renforce ainsi son positionnement en faveur de la cause animale.

Bonne nouvelle pour les défenseurs des animaux ! Le groupe Sodexo, leader de l’alimentation collective, ne s’approvisionnera plus en œufs (liquides et coquilles) de poule élevées en batterie dans les 80 pays où il est présent d’ici 2025. Il utilisera désormais des œufs produits par des agriculteurs locaux. Cela représente 250 millions d’œufs, soit la ponte annuelle de 850 000 poules. « Notre objectif est de travailler en collaboration avec nos partenaires afin […] de contribuer activement à la transformation progressive du secteur dans son ensemble », a expliqué Michel Franceschi, Directeur des Achats du Groupe Sodexo.

Cette décision, une première pour une multinationale française, témoigne de la volonté de Sodexo d’agir en faveur du bien-être animal. Et la marque sera épaulée par des acteurs de choix dans son évolution. Les ONG spécialisées Compassion in World Farming, Humane Society International et The Humane League l’aideront à s’adapter pour atteindre son but d’ici 2025. Neil Barrett, Directeur Développement Durable du groupe souhaite « établir des partenariats avec les fournisseurs, les autorités et les ONG de défense du bien-être des animaux d’élevage afin d’atteindre nos objectifs dans ce domaine et de sensibiliser les parties prenantes à ce problème ».

Ainsi, l’association L214, qui milite en faveur des droits des animaux d’élevage, a félicité la marque. “L’engagement de Sodexo représente une avancée majeure et un signal pour l’industrie agroalimentaire dans son ensemble. La maltraitance animale de masse que constitue l’élevage en cage est inéluctablement vouée à disparaitre.”, a déclaré Brigitte Gothière, porte-parole de la L214.

Et de fait, d’autres marques ont déjà fait le même choix, tels que Mars, Mondelēz International, McDonald’s ou Monoprix ou Michel & Augustin (tous deux convaincus par la L214) en France. De sorte qu’en France, le taux de poules élevées en batterie est passé de 96% en 1990 à 68% en 2014, selon l’association. Un chiffre qui demeure cependant supérieur à la moyenne européenne de 10%.

A lire aussi:

L214 : Une nouvelle vidéo choc dénonce un élevage dans l’Ain

Poussins broyés: une procès à Brest

La décision de Sodexo s’inscrit dans la continuité de plusieurs engagements liés au Better Tomorrow Plan de la marque. Depuis 2008, Sodexo n’utilise en Belgique que des œufs provenant d’élevages alternatifs à la cage. Il en est de même en Allemagne, en Autriche et en Suisse depuis 2015. Néanmoins cette décision demeure limitée : si les poules ne seront plus élevées en batterie, rien ne garantit qu’il s’agira d’œufs bios, issus de poules élevées en plein air. Elles peuvent encore demeurer exposées à la lumière électrique en permanence, sans jamais voir le jour et enfermées dans des espaces de la taille de 2 feuilles A4 par volatile.

Crédit Photo à la Une: Crédit photo : DR

Related posts
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Les mystères de l'ouest, la série inspirée par James Bond | La loi des séries #377

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... les premiers épisodes de Katy Keene (CW), spin off de Riverdale

À la uneActualitéSortiesSportTurf

Venez découvrir les trotteurs « Sang Froid» à l'hippodrome de Vincennes

À la uneActualitéCinéma

Le cas Richard Jewell : une histoire vraie qui méritait un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux