ActualitéInternational

“Je souhaite la mise en place d’un caucus à l’Assemblée nationale multi-partisan qui devrait permettre de mettre en commun dans le monde entier l’énergie des jeunes créateurs et start-upers.”

INTERVIEW DE DAVID LAWSON

Candidat indépendant à l’élection législative dans la 1ère circonscription des Français d’Amérique du Nord

De plus en plus diverse, de plus en plus jeune, la communauté française est devenue une véritable diaspora économique, faite de talents, d’espoirs et de relais d’influence pour la France. Quel rôle votre circonscription pourrait-elle jouer comme plateforme d’innovation dans ce domaine ?

Le monde compte 1.8 milliard de jeunes de moins de 25 ans sur une population mondiale de 7 milliards d’habitants. Concernant les jeunes Français de l’étranger, 34.5% des 1.8 millions de Français inscrits au registre des Français de l’étranger ont moins de 18 ans. Les 18-40 ans, les forces vives, représentent 34% des Français de l’étranger. La jeunesse est donc l’avenir du monde, de notre pays, et j’en suis partisan. Moi-même père de deux adolescents binationaux, tout au long de ma carrière à l’ONU, j’ai soutenu le développement de stratégies et de programmes gouvernementaux d’appui à la jeunesse, pour renforcer l’éducation, la formation et l’emploi des jeunes et leur capacité des jeunes à s’autonomiser.

Dans notre circonscription, aux Etats-Unis et au Canada, nous bénéficions d’environnements estudiantin, économique, commercial et technologique dynamiques et favorables à l’initiative, la création et l’innovation des jeunes. Cette tranche d’âge est celle qui innove, recherche, consomme, crée et anime très largement les économies nationales des deux pays. Ce sont des forces revendicatrices qui influencent le marché de la consommation, mais aussi les mouvements d’idées, la mode, la création culturelle et artistique. L’appui multiforme à la jeunesse est un pilier de mon projet parlementaire. Je ferai la promotion des success stories de nos compatriotes au Canada et aux Etats-Unis en France, de manière ce que ces réussites puissent influencer décideurs, les politiques publiques et les initiatives privées en France pour soutenir notre économie. A travers l’initiative privée et avec les pouvoirs publics, j’espère faciliter la mise en place d’une plate-forme couvrant plusieurs domaines d’excellence, en plus du numérique, de nos jeunes ressortissants au Canada et aux Etats-Unis, impliquant les entreprises, les universités françaises, l’Etat et les collectivités régionales et locales.

Je souhaite stimuler les investissements dans notre jeunesse en Amérique du nord, susciter des vocations et des talents, le goût de l’expatriation chez nos jeunes, de manière à ce que l’Amérique du nord devienne un terrain de conquêtes professionnelles pour davantage de jeunes Français. Je contribuerai à susciter des financement publics et privés à la recherche, la création d’entreprise, start-ups et à l’innovation des jeunes chercheurs, enseignants et diplômés français hautement qualifiés, plébiscités par les employeurs Nord-américains, qui ne craignent pas de miser sur la jeunesse.

Il est évident que ces réseaux en Amérique du Nord ont vocation à servir de relais d’influence entre notre pays et le continent nord-américain pour stimuler les échanges, la création et l’innovation par les jeunes. Un point important sur lequel je souhaite me concentrer pendant mon mandat concerne justement le renforcement du réseautage, afin d’accroître l’influence française dans tous ces secteurs de pointe en Amérique Nord et créer des emplois pour les jeunes. C’est en effet aujourd’hui que la jeunesse construit son avenir, celui de notre pays et peut ainsi contribuer à façonner une société française moderne.

Quelles grandes transformations souhaiteriez-vous soutenir ou accompagner dans la vie civique, sociale ou politique française ?

Une priorité essentielle pour moi concerne la moralisation de notre vie publique : réduction du cumul des mandats, du nombre de mandats effectués consécutivement (deux), réduction du nombre des élus et du train de vie de l’Etat, inéligibilité définitive de toute personne ayant fait l’objet d’une condamnation pénale, interdiction absolue d’exercer d’autres fonctions que celle de parlementaire, interdiction d’employer dans une fonction politique un membre de sa famille, renforcement de l’arsenal pénal incluant des peines d’emprisonnement lourdes pour les employés de l’Etat utilisant leurs fonctions pour détourner l’argent public ou s’enrichir personnellement.

Mais cette moralisation va de pair avec la modernisation de notre système politique : introduction d’une dose de proportionnelle dans l’élection de la représentation nationale qui doit être le reflet de la diversité de notre société, généralisation du vote électronique, comptabilisation des votes blancs comme suffrages exprimés, et vote obligatoire pour éviter que les élus ne soient pas suffisamment représentatifs. Lors des dernières élections en Amérique du Nord, le sortant a été élu avec un taux d’abstention de 85% et moins de 8% des voix des électeurs inscrits. Il n’est donc pas représentatif. Ceci n’est pas acceptable dans une démocratie moderne.

Un président de la République jeune a été élu. Ceci doit nous permettre de porter des réformes visant une meilleure implication des jeunes dans le processus démocratique. Il est également important de faire en sorte que la politique ne soit plus uniquement du ressort des partis ou des lobbies, mais de mouvements populaires impliquant de larges segments de la population, notamment les jeunes dont la participation et les vues doivent être mieux prises en compte, sans objectif nécessairement idéologiques ou partisans mais pour porter des réformes d’intérêt général. Enfin, j’ai défendu la cause des femmes toute ma vie : il faut aller plus loin dans la parité, afin que les femmes puissent tenir pleinement leur place aux responsabilités électives, administratives et politiques. Je ferai moi-même des propositions et soutiendrai toutes mesures allant dans le sens de ce que je viens de vous présenter.

Quelles propositions souhaiteriez-vous développer pour jouer un rôle de passeur de pont entre l’énergie des jeunes créateurs et start-upers français implantés dans votre circonscription et les centres décisionnels à Paris ?

Je serai en effet un «ambassadeur» en France pour nos jeunes créateurs et start-upers français implantés au Canada et aux Etats-Unis auprès des centres décisionnels en France et pas uniquement à Paris. Les régions françaises peuvent aussi être des viviers intéressés par nos succès « américains, » les universités et les grandes écoles, et les chefs d’entreprises naturellement. J’ai fait trois propositions novatrices qui m’aideront en cela. Elu, je créerai un Conseil des Français d’Amérique du Nord, qui réunira les élus consulaires/AFE, parlementaires, chambres de commerce, associations, et groupement politiques. Celui-ci pourra identifier les énergies, les initiatives et les réussites de jeunes français dans toute l’Amérique du Nord. Il pourra aussi servir d’interface avec les intervenants français intéressés par nos initiatives réussies au Canada et aux Etats-Unis. Ensuite, je renforcerai la coopération parlementaire franco-américaine et franco-canadienne à travers les comités parlementaires existants en renforçant leur action et ils pourront servir de relais puissant au congrès et au parlement canadien pour l’investissement de ces deux pays dans nos jeunes talents ou entreprises. Enfin je souhaite la mise en place d’un caucus à l’Assemblée nationale multi-partisan qui devrait nous permettre de mettre en commun dans le monde entier l’énergie des jeunes créateurs et start-upers, voire ouvrir des marchés nouveaux, à l’échelle planétaire. Ce caucus doit ainsi nous permettre de coordonner notre action concertée pour soutenir les jeunes créateurs et start-upers français à l’étranger. Je soutiendrai la coopération décentralisée pour identifier des sponsors financiers pour les jeunes talents et créateurs établis en Amérique du Nord ou ceux désireux de s’y établir. Et puis, nous développerons cette plateforme dont j’ai déjà parlé pour faciliter le réseautage, les échanges d’information, techniques et financiers.

About author

Europe, Middle East, Mena, East Asia
Related posts
À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

À la uneEnvironnementInternational

Inondations au Népal et en Inde : 200 personnes décédées

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux