À la uneActualitéInternational

Spencer Tunick met à nu 100 femmes pour lutter contre Trump

Spencer Tunick

Spencer Tunick, photographe qui a déjà plusieurs fois utilisé la technique du nu en guise de protestation, s’est attaqué à Donald Trump en faisant poser 100 femmes nues, brandissant un miroir au dessus de leurs têtes. 

Dénoncer le sexisme de Trump :

Aujourd’hui 18 novembre commence aux Etats-Unis la convention républicaine dans l’Ohio. Même si ce n’est pas encore officiel, personne ne devrait se dresser contre Donald Trump et ce dernier serait le candidat pour la prochaine élection présidentielle américaine. Le candidat est connu pour ses dérives anti-migration, de même que pour ses attaques envers les minorités et son sexisme. C’est pour la dénonciation de ces deux dernières pratiques que Spencer Tunick a réuni 100 femmes un jour avant que la convention ne débute.

L’intérêt de faire poser ces femmes nues :

L’idée du photographe derrière ce projet est de montrer la diversité des femmes. Il a lancé un appel et s’excuse d’ailleurs de ne pas avoir retenu toutes les candidates, ayant du choisir un panel le plus large possible parmi les demandes. Ainsi, des femmes de toutes nationalités, tailles, caractères physiques ont été réunies dans le parc devant la Quicken Loans Arena où a lieu la convention. Chacune porte un miroir rond au dessus d’elle. Le symbole est clair : le monde est divers, c’est sa richesse première, et la bienveillance envers toutes les particularités est précieuse. En effet, c’est à travers la vision que “nous sommes le reflet de nous-mêmes, les uns par rapport aux autres, mais aussi du monde qui nous entoure”

Les femmes comme totem :

Sur son site internet, Spencer Tunick a présenté le projet comme voulant « refléter la connaissance et la sagesse des femmes progressistes et le concept de « Mère Nature »« . Si selon Jean Ferrat « la femme est l’avenir de l’homme« , pour le photographe « la femme devient le futur et le futur devient la femme« . Une jolie vision qui, en plus d’être esthétique, est profondément politique. Reste à savoir si les femmes ne pourraient pas revendiquer de manière médiatique leur indépendance et leur pouvoir sans avoir à passer par la nudité, quand bien même elle agit contre les diktats des idéaux de beauté.

Propagation sur les réseaux sociaux ?

Un hashtag #EverythingSheSaysMeansEverything a donc été créé pour l’événement, et se propage petit à petit. Les critiques de Trump sont nombreuses sur les réseaux sociaux, même si cette performance n’a pas fait tellement jaser pour le moment…

Crédit image à la Une : nagpurtoday

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Emmerdale : le soap anglais fête ses 50 ans

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Le monde de demain, aux origines du rap français avec NTM (Grand Prix à Séries Mania)

À la uneSéries Tv

Clair de Lune pourrait finalement arriver bientôt sur une plateforme

ActualitéFaits DiversInternational

Quels sont les 10 pires tueurs en série ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux