À la uneActualitéSport

Sportif du Mois : Un grand, un très grand Loeb !

Des héros, on n’en voit pas souvent. Il est même très rare d’en rencontrer. Alors on s’obstine à chercher des personnes qui sortent du lot, dépassent l’ordinaire. On s’en fait des légendes, sortes de demi-dieux modernes, et on leur voue une admiration sans bornes pour les exploits qu’ils ont accomplis. Parmi ces personnes-là, vous pourrez maintenant citer le nom de Sébastien Loeb. Non-pas qu’il soit devenu un héros pour la conscience collective commune, mais dans le monde de l’automobile, où se croisent prouesses techniques et sensations fortes, il mérite définitivement sa statut.

Sorte de Michaël Schumacher du Rallye WRC, Sébastien Loeb a une nouvelle fois inscrit son nom au palmarès mondial. En remportant le Rallye d’Alsace, Loeb s’assure de remporter son 9ème titre mondial en WRC. A 38 ans, le natif d’Haguenau établit là un record incroyable. Depuis 9 années consécutives, il domine sans opposition le Rallye mondial. Sur le toit du monde pour une neuvième fois, Loeb assoit un peu plus une domination qui commençait en 2004, il avait alors 29 ans.

Mais ce n’est pas une révélation pour lui que de s’imposer sur les routes, même s’il faut avouer que tout ne le prédestinait pas à cet immense succès. D’abord un jeune virtuose sur les agrès, Sébastien Loeb grandi dans un monde de gymnastique. Ceci entre autre, lui permis de se sculpter un corps impressionnant, 1m71 pour 71kg de muscles. Mais avant tout ça, le jeune Sébastien voulait être électricien. Ses nouvelles connaissances mécaniques le poussent vers les circuits. Là débute la grande histoire d’amour entre Loeb et l’automobile. En 1995/1996, Loeb prend pour la première fois le volant dans les compétitions du « Volant Rallye Jeunes ». Il échouera malgré une bonne performance, et se relèvera plus fort pour la suite. Après avoir été élu « Espoir Echappement de l’année » en 1997, Sébastien Loeb remporte son premier succès en 1999 au Trophée Citroën Saxo Kit Car. Ce fut le premier succès d’une longue pléiade qui allait suivre. Entre 2000 et 2003, il forge sa connaissance et son habileté au volant de sa Citroën, gravissant les échelons patiemment et avec un talent fou. En 2004, sur Xsara, Loeb remporte 6 victoires et devance Petter Solberg. 10 ans après Didier Auriol, il devient le deuxième français titré au plus haut niveau du rallye mondial, égalant par la même occasion le nombre de victoires en une saison établit par D. Auriol. C’est alors le début d’une domination sans précédent du français, et de neuf années de succès.

Pour conclure avec quelques chiffres, Loeb peut se résumer en bon nombre de records. Outre ces désormais 9 titres mondiaux en WRC à 38 ans, Sébastien Loeb compte le record du nombre de victoires en rallyes avec un total de 75, et également le nombre de podiums, soit 112 dans sa carrière. Autant dire qu’il va falloir se lever tôt pour battre ces chiffres et ces statistiques hallucinant. Pour les spécialistes il est considéré comme le plus grand pilote rallye de tous les temps, ainsi que le plus complet pouvant s’adapter à toutes les disciplines. En effet, pour le Sport-Prototypes, Loeb totalise deux participations aux 24h du Mans dont une deuxième place en 2006. Loeb s’adapte également à l’asphalte du GT sur circuit, ou encore aux chemins escarpés du rallye-cross des X-Games.

Pour ce qui est de l’avenir du champion français, il reste aussi flou que si vous soufflez de l’air chaud sur une vitre. Un 10ème titre en vue ? Rien ne pourrait être moins sûr. Mais il ne serait pas non plus impossible de voir un jour notre Sébastien Loeb national en Formule 1… A suivre !

Victor Chopinet.

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Quels adversaires pour Paris et Lyon ?

À la uneBrèvesSéries Tv

Curb Your Enthusiasm : une date et un trailer pour la saison 10

À la uneActualitéFranceSociété

Zoo d'Amnéville : une pétition réclame la fermeture du site

À la uneActualitéFranceNon classéSociété

Retraites: Décryptage de l'annonce attendue de Édouard Philippe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux