À la uneActualitéEconomieFrance

Téléphonie : Orange pourrait racheter Bouygues Telecom

Selon le quotidien Les Echos, Bouygues Telecom serait en négociations avec Orange. Les deux opérateurs pourraient fusionner.

Martin Bouygues souhaite, depuis plusieurs mois, relancer sa filiale en perte de vitesse. En mars dernier, Numéricable avait été choisi à son dépens, dans le rachat de SFR, vendu par sa maison-mère, Vivendi. L’opérateur traverse une période difficile ces derniers temps, avec une baisse de son chiffre d’affaires de 5%, soit 1.1 milliard d’€, mais également une perte de 49.000 abonnés dans le mobile.

Arnaud Montebourg favorable ?                                                                 

Bouygues aura les moyens d’investir grâce à la cession d’Alstom, dont le groupe est l’actionnaire majoritaire. Le groupe pourrait alors, entrer directement au capital d’Orange à hauteur de 10 %. Bouygues deviendrait ainsi l’actionnaire majoritaire derrière l’Etat. Ce rapprochement pourrait satisfaire Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie. Le ministre pourrait d’ailleurs passer un deal avec Martin Bouygues. Il pourrait, en effet, donner son accord pour la fusion avec Orange, mais il donnerait en échange, l’avantage à l’entreprise allemande Siemens pour le rachat d’Alstom. Pour rappel, Arnaud Montebourg est opposé au rachat d’Alstom par l’américain General Electric et plaide en faveur de la firme allemande. De plus, Arnaud Montebourg se dit, depuis deux ans, favorable à un retour à trois opérateurs sur le marché français. « Ca tombe bien, nous sommes actionnaires d’un opérateur et pas le moindre, donc nous sommes parfaitement intéressés au bon achèvement de ce grand chantier national », a-t-il déclaré.

Les salariés donnent leur accord

Un élément non négligeable pourrait également jouer en la faveur d’un tel rapprochement. Les salariés d’Orange se montrent, en effet, ouverts à une fusion avec la filiale du groupe Bouygues. Le syndicat CFE-CGC, voit cette nouvelle d’un bon œil : « avoir l’appui d’un groupe de BTP pour déployer son réseau de fibre permettrait à Orange d’accélérer et de remplir plus rapidement ses engagements de couverture du territoire en très haut débit ». Aujourd’hui, Orange et Bouygues Telecom emploient respectivement dans le monde, 165.000 et 128.067 employés.

Menace des autorités de la concurrence

Cette hypothétique fusion soulève des contraintes. Il se pourrait, en effet, que ce rapprochement ne soit pas très bien vu par les autorités européennes de la concurrence. La fusion des deux opérateurs donnerait naissance à un empire. Ensemble, ils avoisineraient les 50 % de parts de marché. Selon les Echos, Bouygues prévoit de céder son réseau à Free mobile pour le montant de 1.5 milliard d’euros. C’est déjà ce qu’avait prévu Bouygues, lorsqu’il souhaitait acheter SFR. Le quatrième opérateur serait ainsi renforcé.

A noter, que la sphère de la téléphonie est décidément en ébullition, puisque Numéricable qui vient d’acheter SFR, a annoncé ce matin vouloir faire l’acquisition de Virgin Mobile.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFaits DiversSéries Tv

Squid Game :  O Yeong-su poursuivi pour agression sexuelle

ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

À la uneMédias

A quelques jours de la finale, comment Enola avait appris son entrée dans la Star Ac ?

ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir ... Liaison Fatale d'Adrian Lyne (1987) ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux