EquitationSport

Top 5 des lieux liés à l’histoire des sports équestres

Aujourd’hui, VL média s’est replongé dans ses vieux livres d’histoire pour écrire un top 5 des lieux qui sont depuis longtemps associés à l’histoire des sports équestres. Aix-la-Chapelle, Badminton, Fontainebleau, La Baule … des endroits évocateurs qui ont construit leur réputation et leur succès au cours des décennies.

1/ Aix-la-Chapelle (Allemagne)

Le parc de la Soers entre dans l’histoire des sports équestres en 1927. Ce concours devenu mythique aujourd’hui a été fondé par trois passionnés : Arnold Deden, Gustav Rensing et Hubert Wienen. Dès les premiers années, ce sont environ 20 000 spectateurs qui se rendent sur place. Après la Seconde Guerre mondiale, tout était à reconstruire mais le concours à quand même eu lieu en 1946. Hans-Günter Winkler a marqué l’histoire d’Aix-la-Chapelle. Avec Halla, ils ont remporté le Grand Prix de 1957. Le cavalier allemand a considéré ce lieu comme sa maison. Une statue en l’honneur de sa jument a depuis été érigée. La France a remporté le Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle cinq fois. La dernière remonte à 2012 grâce à Olivier Guillon/Lord de Theizé, Pénélope Leprevost/Mylord Carthago, Eugénie Angot/Old Chap Tame et Roger-Yves Bost/Nippon d’Elle. Marcel Rozier en selle sur Sans Souci reste le seul tricolore à s’imposer dans le Grand Prix très technique allemand en 1971. Depuis 1953, la tradition veut que les spectateurs disent au revoir aux cavaliers en agitant des mouchoirs blancs.

2/ Badminton (Grande-Bretagne)

Le fameux CCI4* de Badminton se déroule dans le parc des ducs de Beaufort. Depuis 1949, les meilleurs cavaliers de complet de la planète se disputent sur le cross pour pouvoir inscrire leur nom au palmarès. Le fondateur de l’événement était un cavalier confirmé. Le duc Henry Arthur Somerset a créé un parcours de cross sur ses terres pour que les cavaliers de complet britanniques puissent s’entraîner avant les prochains Jeux Olympiques de 1952. En 2008, Nicolas Touzaint est le seul français à avoir remporté l’épreuve de Badminton avec son extraterrestre Hildago de l’île.

Nicolas Touzaint et Hildago de l’île sur le cross de Badminton en 2008

 

3/ Dinard (France)

Dinard est le plus ancien jumping de France. La Société hippique de Dinard a été créé en 1912 pour les officiers de cavaleries de Saint-Malo. C’est sous l’impulsion du Comte Joseph Rochaïd Dahdah, du Commandant Le Tourneur, du Capitaine Poussineau, du Président Poincaré et du Prince de Faucigny Lucinge que cet ancien port de pêche devient un lieu incontournable des sports équestres. Pour sa première édition, ce sont 4 000 personnes qui se sont déplacés. Depuis sa qualification de concours international en 1960, le Jumping de Dinard a accueilli d’importantes compétitions équestres parmi lesquelles le championnat d’Europe Juniors en 1969 et le championnat d’Europe Séniors en 1985. Dinard s’est d’ailleurs porté volontaire pour l’organisation des prochains championnats d’Europe de 2021.

Crédit : Site officiel du Jumping de Dinard

 

Lire aussi : Top 5 des jeux vidéos avec des chevaux 

 

4/ Fontainebleau (France)

Le Grand Parquet, autrefois lieu de chasse des rois, est devenu au fil du temps un site unique, entièrement dédié au cheval et à la pratique sportive. C’est Louis XIV qui en est l’investigateur. Fontainebleau a donc traversé les siècles et son histoire a toujours été intimement lié à l’histoire des sports équestres. Reconnu par les professionnels comme étant l’un des plus beaux sites de compétitions en Europe, il est aujourd’hui un lieu de manifestations à part entière, capable d’accueillir tous types d’événements sportifs ou professionnels, ainsi que des manifestations grand public.  Implanté sur 30 hectares, le site peut accueillir jusqu’à 10 000 personnes. Le site avait accueilli les championnats d’Europe de concours complet en 2009. C’est d’ailleurs à cette occasion que Jean Teulère et Espoir de la Mare concourent leur dernier cross sous les yeux du grand public. Cette année, Fontainebleau a réuni les championnats d’Europe Jeunes de dressage, saut d’obstacles et concours complet.

5/ Hickstead (Grande-Bretagne)

Le All England Jumping Course d’Hickstead est créé grâce à Douglas Bunn. Après avoir parcouru les Etats-Unis et l’Europe, cet avocat et cavalier de saut d’obstacles a voulu fonder son propre concours de haut niveau. Depuis 1959, Hickstead accueille les plus grands cavaliers du monde. Alexandra Ledermann est la première cavalière à devenir championne d’Europe en 1999 avec Rochet Rouge M.

Hickstead est également connu pour son fameux Derby. Les cavaliers comme John et Michael Whitaker sont des fidèles de cette épreuve pas comme les autres qui prépare bien les jeunes chevaux.

Michael Whitaker sur l’emblématique Derby Bank

 

Lire aussi : Top 3 des écuries dans les Yvelines 

 

Related posts
Sport

L’Olympique de Marseille déjà éliminé de la Ligue des Champions ?

À la uneActualitéEquitationSport

Le français Julien Épaillard vainqueur au 1m55 du CSI 4* à Saint-Lô

À la uneActualitéFormule 1Sport

F1 : Lewis Hamilton détrône Michael Schumacher

À la uneInternationalSport

[INTERVIEW] Mick Foley se confie avant Hell in a Cell 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux