À la uneActualitéSport

Tour de France 2020 : Caleb Ewan s’impose au sprint lors de la 3e étape, Julian Alaphilippe toujours leader

Caleb Ewan (Lotto-Soudal) a remporté la 3e étape du Tour de France en s’imposant au sprint devant Sam Benenett (Deceuninck-Quick Step) et Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling). Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) n’a pas été inquiété et conserve son maillot jaune.

Et l’Australien a surgi… L’arrivée de la 3e étape du Tour de France a vu Caleb Ewan (Lotto Soudal) s’imposer dans un sprint massif à Sisteron ce lundi 31 août. Vainqueur de trois étapes l’an passé, le coureur de la Lotto Soudal remporte sa quatrième victoire sur la Grande Boucle en devançant Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step). Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) endosse le maillot vert, lui qui avait pourtant lancé les hostilités dans le dernier kilomètre ce lundi, mais trop tôt pour gagner l’étape. Les favoris pour la victoire finale eux, ont eu une journée tranquille et n’ont rien tenté dans cette étape de plaine cochée par les équipes de sprinteurs. Le français Julian Alaphilippe vainqueur d’étape la veille à Nice conserve son maillot jaune de leader. Dès demain, le peloton a de nouveau rendez-vous avec la montagne avec la première arrivée au sommet. La montée à Orcières-Merlette, à 1 800 mètres, devrait permettre aux leaders d’afficher leurs états de forme dans ce Tour de France 2020. La seconde victoire française ? En tous cas le parcours de demain est taillé pour un puncheur comme un certain…Julian Alaphilippe !

À lire également : Tour de France 2020 : Les 5 favoris pour la victoire finale

Anthony Perez, renversé par une voiture, devait endosser le maillot à pois

La bataille pour le classement de la montagne n’est pas sans risques. Après avoir battu à deux reprises Benoît Cosnefroy aux sommets des deux premiers cols de l’étape, Anthony Perez (Cofidis) était devenu virtuellement le nouveau maillot à pois du Tour de France 2020. Plus tard dans la course, le français a crevé dans le Col des Lèques et s’est empressé de rejoindre le peloton. C’est à ce moment là que le coureur de Cofidis a été renversé par… sa propre voiture. Emmener à l’hôpital de Digne-les-Bains, Anthony Perez (Cofidis) souffrirait d’une fracture costal ouverte à la suite du choc avec la suspicion d’une fracture de la clavicule gauche. Benoît Cosnefroy conserve donc le maillot à pois de meilleur grimpeur avec on imagine, une pensée pour son compatriote.

Crédit : AFP

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

À la uneActualitéInternational

Les images impressionnantes de l'éruption du volcan aux Canaries

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux