À la uneActualitéFranceSport

Tour de France 2020 : Michał Kwiatkowski remporte la 18e étape, Masterclass d’Ineos

Après un Tour de France très décevant et l’abandon d’Egan Bernal, Ineos a réalisé une grosse performance avec l’arrivée ensemble de Michał Kwiatkowski vainqueur de l’étape et de Richard Caparaz, nouveau maillot à pois. Primoz Roglic n’a pas été inquiété et conserve son maillot jaune.

Habituellement ultra dominateur sur le Tour de France, Ineos est passé à coté cette année et se contentera (pour l’instant) d’une belle victoire d’étape à la Roche-sur-Foron. Les deux seuls rescapés de l’échappée du jour, Michał Kwiatkowski et Richard Carapaz ont franchit la ligne d’arrivée main dans la main lors de la 18e étape entre Méribel et La Roche-sur-Foron. Après plusieurs minutes de discussion, l’Equatorien, nouveau maillot à pois, a laissé la victoire à « Kwiato », fidèle équipier de la team Ineos depuis 2014 et rouleur hors pair. Les deux hommes viennent sauver le Tour de France raté de l’équipe d’Egan Bernal, contraint à l’abandon la veille. Derrière, au sein des favoris, Primoz Rolgic semble infranchissable et s’approche du sacre à Paris. Le maillot jaune n’a jamais été inquiété et conserve facilement sa place de leader. Adam Yates (Mitchelton-Scott) et Rigoberto Uran (EF) eux, ont perdu 2’40 à l’arrivée. Une étape marquée par la chute de Marc Hirschi (Sunweb) dans la descente du Col des Saisies, après avoir pris des risques dans la bataille au maillot à pois avec Richard Carapaz (Ineos). Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) a lui conforté son maillot vert en remportant le sprint intermédiaire portant son avance sur Peter Sagan à 52 points avant l’étape de demain entre Bourg-en-Bresse et Champagnole et bien sûr la mythique arrivée sur les Champs-Elysées dimanche.

À lire également : Quelles initiatives pour réduire l’impact écologique du Tour de France ?

Roglic proche du sacre

Malgré une légère attaque de Mikel Landa (Astana), sûrement contrarié d’avoir fait travailler son équipe pour rien la veille, Primoz Rolgic n’a montré aucun signe de faiblesse comme depuis le début du Tour de France. Le Slovène toujours en contrôle total constate qu’aucun de ses rivaux est en mesure de lui reprendre du temps. Si Tadej Pogacar (UAE Emirates) était une réelle menace dans les Pyrénées, il semble moins tranchant dans les étapes alpestres. Sans même attaquer vraiment depuis le début du Tour, Primoz Rolgic (Jumbo-Visma) regarde les autres leaders faiblir dans cette 3e semaine à l’image de Rigoberto Uran (EF) ou Adam Yates (Mitchelton-Scott), perdant 2″40 aujourd’hui à La Roche-sur-Foron. Richie Porte (Trek-Segafredo) qui semble en forme à été victime d’une crevaison dans les chemins en terre alors qu’il tenait sa place au milieu des meilleurs. Il a réussi à conserver sa 4e place après un beau retour mais le podium s’éloigne pour l’Australien toujours composé de Roglic, Pogacar et Lopez. La dernière chance de bousculer le classement général aura lieu samedi avec le contre la montre de La Planche des Belles Filles. Primoz Rolgic partira avec 57 secondes d’avance sur Tadej Pogacar pour leur duel à distance.

Crédit : AFP – STEPHANE MAHE

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneActualitéCinéma

Urgent - Disparition de Sean Connery à 90 ans

À la uneActualitéBrèvesInternational

Hollywood : l’étoile de Donald Trump à nouveau vandalisée

À la uneInternationalPolitique

Joe Biden, jeu, set et match

À la uneInternational

Puissant séisme dans l'ouest de la Turquie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux