À la uneActualitéFranceSport

Tour de France 2020 : Sam Bennett s’impose au sprint dans la 10e étape et reprend le maillot vert

Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) a remporté au sprint la 10e étape du Tour de France à Saint-Martin-en-Ré en devançant Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Si les autres maillots restent inchangés, l’Irlandais devient le nouveau maillot vert.

Cette étape maritime entre l’île d’Oléron et l’île de Ré n’a pas été de tout repos pour les coureurs. Au terme d’une journée stressante, le peloton s’est dirigé tout droit vers un sprint massif remporté par Sam Bennett (Deceuninck Quick-Step) devançant Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). L’Irlandais triomphe pour la première fois sur le Tour de France et reprend le maillot vert au Slovaque. Primoz Rolgic (Jumbo-Visma) a passé une journée sans encombre et conserve sa tunique jaune. La matinée avait mal commencé pour le Tour de France avec l’annonce des résultats pour le Covid-19. Résultat : Aucun cas positif chez les coureurs mais les staffs de quatre équipes sont touchés. Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a lui aussi été testé positif, remplacé par François Le Marchand pendant une semaine.

À lire également : Tour de France 2020 : Bilan de la 1re semaine de course

Un peloton supersonique

Le peloton était un vrai TGV dans cette étape entre l’Ile d’Oléron et l’Ile de Ré ne laissant quasiment aucune chance de voir une échappée victorieuse. Le duo helvète Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC Team) a forcé le destin en s’échappant dès le départ réel mais le peloton n’a jamais laisser l’écart enfler à plus de deux minutes. Les coureurs pédalent à vive allure en avalant dans la première heure 49,03 km. Avec le vent de face, le duo suisse Küng-Schär est rapidement repris face au très gros rythme imposé par la Deceuninck Quick-Step. La course devient alors très angoissante pour les coureurs voulant à tout prix éviter les coups de bordures mais entrainant une série de chutes spectaculaires. Les trois français Guillaume Martin (Cofidis), Bryan Coquard (B&B Hotels-Vital Concept), Warren Barguil (Arkea-Samsic) et Tadej Pogacar (UAE Emirates) sont tombés au cours de la journée dans les moments les plus stressants, sans gravité.

Le vent, quel stress !

Comme annoncées, les bourrasques de vent ont corsé la course. Mais pas autant que prévu. Le peloton a souvent cassé au file de la journée, de nombreux groupes ont fait le yo-yo pour revenir au-devant la course. Les roues frottent, les virages sont serrés, les ronds-points dangereux… Plusieurs facteurs ont complètement changé la physionomie d’une étape réservée aux sprinteurs. Ineos et Sunweb ont tenté de faire un coup de bordure, mais seules les tête en l’air ont été distancés. À l’approche du sprint intermédiaire à 40 km de l’arrivée remporté par Matteo Trentin (CCC), le peloton est groupé et se dirige tout droit vers un sprint massif.

L’Irlandais Sam Bennett se met au vert

Les coureurs foncent à grande allure vers Saint-Martin-de-Ré avec toutes les équipes de sprinteurs à la manoeuvre a commencer la Sunweb de Cees Bol. La lutte pour l’étape a été rude mais la puissance de l’Irlandais a fait mouche prenant de vitesse sur la ligne d’arrivée Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Il récupère le maillot aux couleurs de son pays et relance le combat acharné pour la propriété de Sagan depuis 2012. Sam Bennett (Deceuninck Quick-Step) remporte sur l’édition 2020 sa première victoire sur le Tour de France à 29 ans, le dernier Grand Tour sur lequel il n’avait pas encore lever les bras dans sa carrière.

Crédit : B. Papon/L’Équipe

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

États-Unis : Une jeune fille décède pendant un concours de mangeurs de hot-dogs

À la uneActualitéBasketCultureSport

Une liste des meilleurs joueurs de tous les temps dévoilée pour les 75 ans de la NBA

À la uneInternational

Qui est Osman Kavala, l'opposant turc qui inquiète Erdogan ?

À la uneMédias

"Requiem pour un fou" : Nagui obligé de se justifier après la diffusion de la chanson dans N'oubliez pas les paroles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux