À la uneEconomieFrance

Tourisme : la France, 1ère destination au monde malgré les attentats

France

La France reste la première destination touristique mondiale pour l’année 2016, malgré les attentats terroristes et les mouvements sociaux.

Avec 83 millions de visiteurs étrangers en 2016, la France truste encore la première place des pays les plus visités au monde. Et ce malgré un contexte défavorable, marqué par les attentats terroristes et les mouvements sociaux sur fond de loi Travail. L’hexagone devance ainsi ses éternels rivaux que sont les Etats-Unis et l’Espagne.

Toutefois, l’année 2016 a été moins bonne que 2015, qui avait enregistré un record de 84,5 millions de visiteurs étrangers en France pour 41,4 milliards d’euros de recette. Cela représente pour 2016 une baisse comprise entre 2,3 et 2,9%. De même, le cabinet d’études MKG a estimé pour 2016 un manque à gagner de 900 millions d’euros pour les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration.

En novembre dernier, le ministre des affaires étrangères en charge aussi du tourisme Jean-Marc Ayrault a décidé un plan de relance de 42,7 millions d’euros. Le but : relancer le secteur du tourisme qui représente 7% du PIB et 2 millions d’emplois directs et indirects. Sur ces 42,7 millions d’euros, 15,5 serviront à garantir la sécurité des touristes sur le territoire. 10,5 millions d’euros le seront pour la mise en place des actions de promotion, 11 millions pour soutenir les professionnels et 5,7 millions pour encourager le départ des Français les plus modestes.

France

Une carte touristique de la France. Crédits : martial.berthot.free.fr


.

Des perspectives encourageantes malgré tout

Mais l’Hexagone a des raisons d’être optimiste. Les dernières données publiées par l’INSEE sont encourageantes. Après deux trimestres de repli, la fréquentation des hébergements touristiques a progressé de 3,9% sur la période octobre-décembre. Une reprise “qui se confirme en se renforçant en janvier et février, avec notamment des chiffres qui se redressent dans la capitale“, a souligné J-M Ayrault. C’est en effet Paris qui avait le plus souffert de la désaffectation des touristes.

*A lire également : Bientôt un mur de verre pour protéger la Tour Eiffel ?

Les réservations aériennes ont quant à elles connu une “hausse de 10,4% vers Paris au premier trimestre“, selon Ayrault. De plus, la tenue cette année d’événements tels que le Salon de l’aéronautique au Bourget et le Salon du vin (Vinexpo) à Bordeaux devrait renforcer cette tendance positive. Rappelons qu’en juin 2014, le gouvernement avait fixé l’objectif d’attirer 100 millions de visiteurs d’ici à 2020.

 

Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

À la uneActualitéCultureFaits DiversInsoliteInternationalPop & GeekSociété

Zone 51 : le jour-j pour libérer les aliens ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux