À la uneFaits DiversSéries Tv

Tout pour Agnès : est-ce que la nouvelle série de France 2 est adaptée d’une histoire vraie ?

Ce lundi 8 janvier, France 2 va diffuser la nouvelle mini-série événement : « Tout pour Agnès » avec dans le rôle principal, Michèle Laroque. La série revient sur l’un des faits divers les plus mystérieux du siècle dernier, la disparition d’Agnès Le Roux.

La série est déjà disponible sur la plateforme de streaming Paramount + depuis le 1er décembre 2023. Elle sera aussi diffusée ce lundi 8 janvier en prime-time sur France 2. Avec 4 épisodes, la mini-série revient sur l’affaire Le Roux-Agnelet sur fond de disparition, d’héritage et de règlement de compte. La série est inspirée de faits réels. Elle raconte l’histoire d’Agnès Le Roux, 29 ans en 1977 qui est la jeune héritière d’un Casino à Nice. Dans les années 70, la richissime famille Le Roux est en concurrence directe avec un nouveau Casino appartenant à Jean-Dominique Fratoni. L’homme est notamment connu dans la région niçoise comme ayant des liens présumés avec la mafia. Il est aussi un proche du maire de la ville, Jacques Médecin, qui l’aurait aidé à financer le Casino avec de l’argent public.

Le tableau s’assombrit lorsque le Casino Le Ruhl décide d’engager comme avocat Jean-Maurice Agnelet qui a auparavant été renvoyé par Renée Le Roux, mère d’Agnès et incarnée par Michèle Laroque dans la série. L’avocat est aussi l’amant d’Agnès Le Roux. Alors que la famille Le Roux traverse une période compliquée sur le plan financier, l’avocat parvient à convaincre Agnès de vendre ses parts pour 3 millions de francs à Fratoni. L’avocat et Agnès déposent l’argent sur un compte commun en Suisse et celle-ci disparaît quelques mois après. A l’heure actuelle, le corps n’a jamais été retrouvé.

A lire aussi : Est-ce que la série « Dévorée par les flammes » (Netflix) est inspirée d’une histoire vraie ?

Un suicide ou un meurtre ?

C’est d’abord la thèse du suicide qui est évoquée par les forces de l’ordre. Cette thèse est rapidement abandonnée puisque sa voiture et son corps n’ont jamais été retrouvés. Les soupçons se tournent rapidement vers l’avocat, Jean-Maurice Agnelet, puisque ce dernier a par la suite transféré l’argent déposé par Agnès Le Roux sur son compte personnel juste après la disparition de la jeune femme. Par la suite, l’avocat connaît un enchaînement de condamnations et de libérations. En 1985, il bénéficie d’un non-lieu, avant d’être acquitté en 2006. Finalement, l’année suivante, il est condamné à 20 ans de prison. A la stupeur générale, Agnelet est libéré en 2013 par la Cour européenne des droits de l’Homme qui juge que son procès n’a pas été équitable. Il faudra alors attendre 2014, pour que l’avocat soit condamné à 20 ans de prison de manière définitive. Cependant, il finira tout de même par être libéré en décembre 2020 pour des raisons médicales avant de terminer ses jours quelques semaines plus tard, en Nouvelle-Calédonie.

Durant toute sa vie, Jean-Maurice Agnelet n’a jamais avoué le meurtre d’Agnès Le Roux. Son propre fils a pourtant déclaré avoir entendu son père dire : « Tant qu’ils ne retrouveront pas le corps, ils ne peuvent rien. Mais moi, le corps, je sais où il est. »

YouTube video

A lire aussi : Affaire Grégory : 39 ans après, un des corbeaux identifié

About author

Journaliste
Related posts
La Loi des Séries 📺Séries Tv

Goldorak : Noam et Enrique - invités | Le Club #18

À la uneMédias

Fausse Voix, fausse maison,... les rebondissements incroyables de Secret Story

ActualitéSéries Tv

Fiction française 2023 - 2024 (ép. 1) : quelle est la réussite de la saison ?

À la uneSanté

C'est quoi le Parvovirus dont on recense de plus en plus de cas graves ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux