Petite révolution pour le réseau social Twitter : le géant américain teste depuis ce mardi une nouvelle limite pour ses tweets. Chaque post se bornerait à 280 signes contre les 140 originels, soit le double.

Dans un blog consacré à l’évolution, l’équipe avance l’usage différent du nombre de caractères en fonction des langues.

Un japonais n’utilise les 140 caractères que dans 0,4% des cas, lorsque les anglophones exploitent la totalité des signes dans 9% de leur tweets. Le test s’opère auprès d’un nombre restreint d’utilisateurs, comme les fondateurs ou le compte officiel @Twitter.

La nouvelle, du moins, n’a pas manqué de faire bondir un nombre important d’internautes. Certains y trouveront leur compte…