À la uneFrance

Un Français en grève de la faim pour revoir ses enfants « enlevés » par sa femme japonaise

Privé de ses enfants depuis leur enlèvement par leur mère japonaise en 2018, Vincent Fichot, le père des enfants, a commencé samedi dernier une grève de la faim à Tokyo. Ce dernier espère attirer l’attention de l’opinion publique, ainsi que celle du président Emmanuel Macron, deux semaines avant l’ouverture des Jeux olympiques. 

Le Français de 40 ans se bat depuis 3 ans pour revoir ses enfants. L’homme qui vit à Tokyo, explique que son ex-femme japonaise est partie avec leurs enfants, sans donner de nouvelles. Les faits se sont passés le 10 août 2018, le père de famille est rentré de son travail dans une banque japonaise et a retrouvé sa maison vidée. Ses deux enfants Tsusaba, trois ans, et Kaedé, 11 mois, avaient disparu avec leur mère. 

« Je suis allé dans la chambre des petits et tout avait disparu. J’ai appelé mon épouse qui ne me répondait pas au téléphone et je me suis rendu compte que mes enfants avaient été enlevés », rapporte RMC.

Un long marathon judiciaire 

Accusé dans un premier temps de violences conjugales par sa femme, Vincent Fichot a été obligé de se présenter à la Cour suprême pour se défendre. Celle-ci s’est finalement rétractée, et à l’heure actuelle la justice « n’a rien à me reprocher » avait assuré Fichot à l’AFP

Le père de famille a fait appel à la justice pour revoir ses enfants, mais « les juges au Japon ne veulent rien entendre », rapportent nos confrères. Sa situation n’est pas inédite, mais courante au Japon, car la garde partagée n’existe pas légalement.

 Ainsi, malgré les nombreuses démarches administratives qui ont été entreprises et les 220.000 euros de frais de détective privé et d’avocat déboursés, le père n’a jamais revu ses enfants.

Une grève de la faim en dernier recourt

 Alors après avoir épuisé toutes ses économies, Vincent Fichot a déclaré dans un grand désespoir « il ne me reste plus que moi, mes 80 kilos et je les donnerai jusqu’au dernier gramme, pour mes enfants ». Ainsi, depuis samedi dernier, le français a démarré une grève de la faim au Japon et s’est positionné à 300 mètres du stade olympique de Tokyo. À l’approche des JO 2021, l’homme espère que sa situation fera réagir. 

Emmanuel Macron en déplacement pour les JO

Le président de la République française doit se rendre prochainement à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. D’ici la venue d’Emmanuel Macron, le père de famille sera à son 14ème jour de jeûne hydrique. 

Voici le lien de sa dernière vidéo Facebook, dans laquelle il raconte sa sixième journée de grève : https://www.facebook.com/100038531269649/videos/211598644078240/

À lire aussi : En Angleterre, un conducteur échappe à la police en passant par la voie ferrée

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux