À la uneActualitéArt / ExpoCultureFranceInsolitesociété

Un musée découvre que les deux tiers de ses tableaux sont des faux !

Le musée Etienne Terrus dans la ville d’Elne, découvre qu’environ 82 de ses oeuvres seraient des contrefaçons. Selon France Bleu Roussillon, le préjudice pourrait aller jusqu’à 160.000 euros.

 

Oeuvre d’Etienne Terrus

 

Des soupçons fondés

Dramatique inauguration, ce vendredi 27 avril, pour le musée consacré à l’artiste Etienne Terrus (1857-1922) dans les Pyrénées-Orientales. Des doutes commencent lorsque Éric Forcada, commissaire désigné par la municipalité pour organiser la nouvelle exposition, remarque des anachronismes sur certaines toiles. Comment peindre un bâtiment qui n’existait pas à l’époque de Terrus ? Il remarque également que plusieurs de ses signatures s’effacent lorsqu’Eric Forcada passe son doigt dessus. Puis le style grossier, les supports.. Un collège d’experts s’est donc réuni et a confirmé les doutes du commissaire.

Mairie porte plainte

C’est une catastrophe pour la municipalité” s’est exprimé le maire de la ville, Yves Barniol, au micro de France Bleu.

“Je me mets à la place de toutes les personnes qui sont venues visiter le musée, qui ont vu des œuvres fausses, qui ont pris un ticket d’entrée, quel que soit le prix. C’est inacceptable” il ajoute également “J’espère que nous arriverons à trouver les responsables

 

                            “Pas juste”, Gif

 

La ville porte donc plainte pour faux et usage de faux mais également pour contrefaçons et escroqueries. Sur 140 tableaux, 82 sont des faux. Le préjudice s’élève donc à environ 160.000 euros.

“Entre 6.000 et 15.000 euros pour les tableaux et de 2.000 à 3.000 euros pour les dessins et aquarelles” explique Eric Forcada “Ces dernières années, on a vu passer en salle des ventes des œuvres hallucinantes, dont des Terrus

Il dira également que le «défaut d’authentification» est souvent lié à l’absence d’ayants droit.

Related posts
À la uneBrèvesCinéma

Mulan 2020: une bande annonce grandiose pour le live-action

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

Grève nationale : Moments de tension à Bordeaux

À la uneActualitéBrèves

Manifestations du 5 décembre : mi-journée en quelques chiffres

À la uneActualitéBrèvesFrance

Blocus des lycées: Paris totalement immobilisé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux