À la uneBrèvesEnvironnementFaits Divers

Un policier est arrêté pour avoir fait un trafic de tortues en Équateur

Un policier équatorien a été inculpé pour trafic de tortues des Galapagos. La justice lui reproche d’avoir commis un crime contre la flore et la faune sauvage. Il risque 3 ans de prison.

Un policier d’Equateur opérait un commerce de tortues des Galapagos qu’il envoyait illégalement sur le continent. Mais la police a découvert le pot aux roses en interceptant à l’aéroport de Baltra la cargaison. La valise retrouvée contenait 185 bébés tortues qui allaient voyager sur 1000 km jusqu’à Guayaquil. En ouvrant la valise, les officiers ont fait une découverte macabre. Le policier les avait emballé chacune dans du plastique et dix d’entre elles étaient mortes.

Dans les jours qui ont suivis cinq autres tortues sont décédées. Le ministère de l’Environnement a déclaré qu’elles n’avaient pas supporté le stress de la séparation avec leur habitat naturel. Le Parc national des Galapagos a envoyé celles qui sont encore vivantes dans un centre d’élevage sur l’île Santa Cruz. Mais le ministère a tenu à préciser qu’elles ne sont pas en bonne santé et nécessitent une attention particulière.

Pour le moment, les tortues qui ont à peine 3 mois ne peuvent être identifiées dans une espèce précise. Le policier responsable de cette maltraitance, quant à lui, encourt trois ans de prison pour crime contre la flore et la faune sauvage.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsoliteInternational

Le terrible château de Dracula devient centre de vaccination

À la uneFaits DiversFrance

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée par un mineur

À la uneFrance

Double-meurtre dans les Cévennes : le suspect s’est rendu

À la uneInternational

Covid-19 : un vaccin pourrait être efficace contre toutes les formes de Covid-19

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux