Covid19: 7560 morts en France, un record de personnes en réanimation (6838) mais un besoin en lits supplémentaires qui diminue jour après jour. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéMédias

Un retour de la publicité le soir sur France télévisions ?

France TV

À la suite de la parution de l’étude annuelle du conseil d’état, le ministre de la culture, Franck Riester assure que la publicité est toujours bannie après 20H sur les chaînes de France télévisions. Le Conseil d’Etat préconisait pourtant le retour de la publicité pour les événements sportifs après 20H.

L’Étude annuelle 2019 du Conseil d’Etat, parue la semaine passée, préconise un retour de la publicité pour le service public. Cette étude estime « souhaitable d’autoriser, par dérogation, la publicité sur les chaînes publiques après 20 heures lors de la diffusion d’évènements sportifs, pour financer l’achat de droits de retransmissions de compétitions sportives”. Pour tous les autres programmes du soir de France télévisions, la publicité est toujours exclue. Mais concernant le sport, le Conseil d’Etat espèrerait bien faire appel à la publicité. Mesure en réaction à l’expansion des droits TV en lien avec les événements sportifs. 

Ce matin au micro de RTL, le ministre de la culture Franck Riester s’est exprimé sur le sujet : « Nous voulons maintenir l’équilibre qui a été obtenu aujourd’hui en matière de publicité dans l’audiovisuel public, tant à la radio qu’à la télévision, donc nous ne voulons pas ouvrir la publicité après 20 heures à la télévision publique ». Le ministre de la culture compte bien maintenir l’interdiction de la publicité de 2009. « Pour le sport, il y a des dispositifs de parrainage qui permettent de valoriser le sport à la télé après 20 heures sur les chaînes publiques, sans tomber dans de la publicité. On ne veut pas rentrer dans la publicité », indique le Franck Riester. 

La publicité via « écrans partagés »

Pour autant, la future loi de réforme de l’audiovisuel ne va pas dans le sens du ministre de la culture. En effet, cette réforme, qui sera étudiée au conseil des ministres fin novembre, prévoit la création « d’écran partagés ». C’est à dire que les téléspectateurs pourront suivre en intégralité leur programme sans coupure publicitaire. Mais celle ci sera directement incrusté à l’écran lors de la diffusion du programme. « Tout ça se fera en accord entre les chaînes de télévision et les fédérations sportives, il ne faut pas que ce soit une nuisance pour le téléspectateur ou l’auditeur ». Précise Franck Riester quant à cette loi de réforme.

A lire aussi : Droits tv, Roland Garros pour France TV et une plateforme de streaming

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualité

Coronavirus : "le discours personnel" d'Elisabeth II ce soir aux Anglais

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Freud troque la psychanalyse contre l'horreur ésotérique

À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux