À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : l’insupportable déprogrammation régulière de la série

France 2 vient d’annoncer qu’en raison du prime avancé d’Envoyé Spécial, elle va encore déprogrammer Un si grand soleil jeudi. C’est la 3ème fois en seulement une semaine

Une nouvelle soirée sans Un si grand soleil

Un si grand soleil une nouvelle fois victime de la programmation. En l’espace d’une semaine, la chaîne a par 3 fois déprogrammé la série. Quand ce n’est pas pour une interview de Christine Lagarde, c’est pour la conférence de presse d’Emmanuel Macron, et maintenant pour Envoyé Spécial. Si l’actualité ultra brûlante peut le justifier, la pratique devient trop régulière. Pour donner un ordre d’idée, alors que le calendrier des personnages et le nôtre sont censés être proches, nous sommes mi janvier dans la « vraie vie » et les personnages de la série n’ont pas encore fêté Noël. Aujourd’hui, à la moindre actualité, la série est déprogrammée par France 2. Malgré de trèsssss nombreuses soirées pour rattraper son retard sur les épisodes, l’écart s’est à nouveau creusé. Il serait peut-être temps que l’ARCOM se penche sur ces abus de déprogrammation intempestif.

A lire aussi : Qui est Estelle, le personnage joué par Alexia Degrémont dans Un si grand soleil ? | VL Média (vl-media.fr)

YouTube video

Vous avez demandé la programmation, ne quittez pas !

A croire que personne dans la programmation de la chaîne n’a compris qu’un feuilleton quotidien a besoin d’un cadre stable, d’horaires fixes, et non d’une diffusion chaotique comme c’est le cas depuis plusieurs mois. Avec une telle habitude prise de se dire que « oh c’est pas bien grave on se rattrapera plus tard« , France 2 est en train de complètement briser le principe même du rendez-vous et donc du pacte instauré avec le spectateur : être fidèle au programme proposé chaque soir à l’heure dite. C’est comme ça qu’on casse et donc qu’on tue un feuilleton quotidien.

A titre de comparaison, quand aux Etats-Unis, certains networks avaient dû arrêter la diffusion des soaps pour cause de crise sanitaire, ils ne l’avaient fait dans le passé qu’une fois : au moment des attentats du 11 septembre 2001. Une fois en 50 ou 60 ans (on en est à une bonne vingtaine de fois en un an).
C’est dire que dans un pays qui a sacralisé le genre, le principe même du rendez-vous est aussi sacré quand on parle de soap. Chez nous, vous savez ce qu’on dit : « Ce n’est qu’une série, c’est pas très grave » !! Et ici on parle du service public qui se doit de respecter un peu plus la fiction même quand elle est populaire.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
CinémaLa Loi des Séries 📺MusiqueSéries Tv

Masters of the Air : Spielberg et la Guerre | Seriefonia

À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux