ActualitéSéries Tv

ITC, Un si grand soleil, DNA : qui sont les 3 révélations féminines des feuilletons quotidiens ?

Vous êtes des millions à suivre ITC, DNA ou Un si grand soleil chaque jour à la télé ou en streaming. De nouveaux visages y font régulièrement leur apparition.

Depuis le 8 janvier 2024, la télévision française compte de nouveaux 4 feuilletons quotidiens (dont 3 rien que sur TF1). Si il est trop tôt pour savoir qui sera la révélation de Plus belle la vie (l’action étant pour l’instant centrée sur les « anciens ») – on garde un œil sur Jade Pradin (Morgane) qui pourrait bien la devenir dans les semaines à venir – on peut déjà vous dévoiler nos 3 révélations de l’année que ce soit dans ITC, Un si grand soleil et Demain nous appartient. Et comme historiquement, le soap met en avant des personnages féminins forts, nous nous sommes concentrés aujourd’hui sur les révélations féminines.

Un si grand soleil : Marie Fèvre (Maéva)

Si les personnages d’ados ne sont pas les plus nombreux dans Un si grand soleil (la cible n’est pas la même que les autres séries), certains ont la chance d’être gratifiés d’histoires intéressantes et de se retrouver servis par des personnages forts. C’est le cas de Marie Fèvre qui en devenant Maéva dans la série, a la chance d’incarner un personnage tout sauf lisse, fort même quand on se souvient de sa première grande arche (à la fois la précarité étudiante et la mort de son oncle). La comédienne trouve ici un premier grand rôle qui lui va très bien, charismatique au possible.
C’est l’un des nouveaux visages de la série qui pourrait très clairement s’imposer dans les mois à venir dans la série.

Demain nous appartient : Salomé Bénitha (Violette)

Violette est arrivée dans Demain nous appartient à la faveur de la grande arche d’été. Personne ne se doutait alors qu’elle serait la sœur d’un des personnages de la série. Et le public de découvrir alors Salomé Bénitha qui elle aussi s’empare d’un premier rôle d’importance dans une fiction (après être passée par des comédies musicales ou des clips). Très loin du côté « sure d’elle » de Maéva dont on parlait juste avant, Violette marque par sa grande sensibilité, accentuée par les épreuves vécues par le personnage et que Salomé Bénitha restitue parfaitement. On aimerait vraiment voir cette fragilité encore plus exploitée, voire même ce côté « border » que l’on devinait dans l’arche estivale et qu’elle portait très bien. Toujours sur un fil, la comédienne donne corps à un personnage auquel le public n’a pas fini de s’attacher.

Ici tout commence : Aaricia Lemaire (Carla)

Il y a deux manières d’arriver de manière plus « confortable » dans un barnum comme le feuilleton quotidien : avoir un personnage fort qui marque les esprits ou être lié à un personnage historique. Dans le cas d’Aaricia Lemaire, c’est le bingo qui coche toutes les cases. En imposant parfaitement ce nouveau personnage de « peste » dans la série, Aaricia est quasi immédiatement sortie du lot, au milieu des nouveaux personnages et après de nombreux départs de personnages historiques. Et en se révélant en plus être la fille de Rose (Vanessa Demouy), Carla peut s’assurer une présence plus longue sur le long terme. Pour le reste, on a déjà souligné ici même tout le talent que possède Aaricia et qu’on avait remarqué dès la diffusion de la mini série L’homme de nos vies. Sans aucun doute, une actrice en devenir remarquable, nous n’avons aucun doute sur cette question.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... In her car, road trip ukrainien pendant la guerre

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Mercato, la comédie policière de TF1

ActualitéBeauté

Comment sont fabriqués vos parfums préférés ?

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le premier épisode d'Arnold et Willy (1978)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux