À la uneActualitéFranceSantéSociété

Une liste alerte sur la toxicité des produits ménagers

Le magazine 60 millions de consommateurs publie mardi 27 août un dossier sur les produits ménagers. Il fait le tri entre les marques les plus toxiques et celles qui ont le moins d’impact sur notre santé et l’environnement.

Nettoyer son intérieur c’est bien, le pollué l’est moins. L’association passe au crible 108 produits ménagers, dont certains d’entre eux représentent une menace pour la santé et l’environnement. On retrouve dans ces produits des allergènes et des substances à effet perturbateurs endocrinien.

La moitié des produits sont jugés dangereux

C’est tout simplement la moitié des produits d’entretien qui sont jugés “dangereux” et “nuisibles” pour la santé. “Sur tous ces produits, précise-t-elle, seulement 10% d’entre eux sont de bonne qualité et peuvent être utilisés sans danger ; et 40% sont corrects” alarme Sylvie Metzelard, la rédactrice en chef du magazine. Des produits aux étiquettes souvent illisibles, qui ne dévoilent pas la totalité des substances présentes dans la composition. En effet, une substance chimique présente dans un produit nettoyant peut avoir jusqu’à 28 noms ou synonymes différents. A moins d’être docteur en chimie, il est quasi impossible pour le consommateur lambda de décrypter la composition exacte.

60 millions de consommateurs comptent sur cette édition pour alerter les clients. Ces derniers sont invités à décrypter leurs besoins et s’interroger sur la toxicité des produits ménagers qu’ils achètent. Ils doivent aussi contrôler leur fréquence d’utilisation. Une tache qui n’est pas simple car on ne se rend pas souvent compte que l’on utilise des produits toxiques. C’est pourquoi les consommateurs doivent être sensibilisés sur ces questions et s’interroger sur leurs pratiques.

Les produits les moins bien notés

Parmi les produits qui ont reçu la pire note dans le rapport du magasine, on retrouve les liquides multi-surfaces et multi-usages, les sprays pour cuisine et salle de bain, les serpillères imbibées, les décapants pour four ou encore les gels pour WC. Une liste que le magasine a pourtant eu du mal à construire, tant les marques restent silencieuses sur ce sujet. Même des marques bio, comme La Vie Claire, qui n’a pas voulu répondre au questionnaire. Ce qui lui fait dire qu’être “écolo c’est bien, mais c’est encore mieux d’être transparent”.

En parallèle de son dossier, 60 millions de consommateurs lance une pétition pour que les produits ménagers affichent un “Menag’score”. Un indice qui serait basé sur le modèle du Nutriscore pour l’alimentation, qui note de A à E le niveau de toxicité des produits. Fabriquer des produits ménagers 100% naturels fait aussi parti des solutions pour protéger notre santé et la planète.

About author

Journaliste VL Media
Related posts
À la uneSport

Melanie Jesus Dos Santos : la gymnaste au mental d’acier

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Mes premières fois, dramédie adolescente drôle et émouvante

À la uneInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi rêve-t-on ?

À la uneCulture

Qu'est ce que le despotisme éclairé ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux