À la uneActualitéEnvironnement

Une nouvelle vidéo de L214 montre l’horreur d’un élevage de canards reproducteurs

L’association de défense des animaux L214 publie une nouvelle vidéo-enquête choc, tournée il y a quelques jours sur un site de reproduction de canards utilisés pour le foie gras, à Lichos dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle demande, pétition à l’appui, la fermeture du site, l’un des “pires élevages” qu’elle ait eu à dénoncer.

Edit 12h45 : “La vidéo est fausse, mensongère et malhonnête”, a affirmé à l’AFP Aurore Vidal, la copropriétaire de l’élevage de canards mis en cause dans la vidéo de L214. Elle va lancer des poursuites “pour diffamation et entrée par effraction

Les images de l’association L214 sont souvent très dures, mais celles-ci sont particulièrement insoutenables. Dans une vidéo tournée il y a quelques jours, l’association de défense des animaux montre les conditions d’élevages “répugnantes” et particulièrement choquantes de canards reproducteurs utilisés pour le foie gras, à Lichos, une petite commune du Béarn. Les images dévoilent des conditions de vie des animaux “effroyables“, auxquelles s’ajoutent à un réel risque environnemental, et des conditions de travail pour les salariés “épouvantables“. L214 a annoncé qu’elle allait porter plainte pour “cruauté envers les animaux, abandon et atteintes à l’environnement” auprès du tribunal de grande instance de Pau, s’appuyant déjà sur une pétition qui demande au moins la fermeture du site. Le ministre de l’agriculture Julien Denormandie a quant à lui demandé au préfet d’adresser une mise en demeure à l’établissement.

A lire aussi : L214 : Les révélations de son enquête sur Domino’s Pizza

Des canards “en état de putréfaction

Bâtiment sans fenêtres contenant plusieurs dizaines de cages cassées, canard morts “en état de putréfaction“, sol recouvert d’une “couche de 15 cm d’excrément“, ou encore présence de rats et d’asticots…Le porte-parole et fondateur de l’association Sébastien Arsac l’assure : ” En 15 ans d’enquêtes de terrain, jamais je n’avais vu une situation pareille ! Le bâtiment semble totalement à l’abandon, de vieilles cages sont complètement défoncées… Pourtant, non ! Cet élevage fonctionne, des canards sont à l’intérieur “. Pour L214, l’élevage de Lichos “atteint des sommets dans l’horreur” où les 150 canards présents dans le batîment survivent au milieu d’autant de cadavres. Une situation qui, en plus d’être choquante sur le plan animal, est dangereuse sur le plan environnemental en raison du flot d’excréments qui se déverse à l’extérieur : “Un risque de pollution important pour le Saison, le cours d’eau classé Natura 2000 qui passe à proximité.” selon M.Arsac, qui évoque une véritable “bombe sanitaire”.

Une enquête diligentée par le ministère de l’Agriculture

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a affirmé avoir “immédiatement diligenté une enquête, complétée par une visite vétérinaire” dès qu’il avait eu connaissance de la situation, ajoutant qu’une mise en demeure de l’exploitation allait être prononcée, pouvant aller jusqu’à la suspension d’activité de l’établissement. Alors que les services de la préfecture s’étant rendus sur place mercredi ont pu “confirmer certains manquements à la réglementation en vigueur“. M.Denormandie estime ans son communiqué que ces dérives inacceptables, sont “isolées et individuelles” et qu’elles “ne jettent pas le discrédit sur toute une profession” à laquelle il assure son soutien et sa confiance.

Le foie gras “une fable“?

C’est sur ce dernier point que s’interroge L214 : les inspections aujourd’hui en France de la filière foie gras. S’appuyant sur une autre révélation en décembre dernier d’un couvoir du Périgord où des milliers de canetons indésirables étaient jetés vivants, l’association demande aujourd’hui au ministère de “diligenter un audit de l’ensemble des élevages de canards reproducteurs et couvoirs de la filière foie gras” ainsi que de publier tous les rapports d’inspection. Selon l’association, le fois gras est une “fable qui ne tient pas la route” prônant la tradition et le terroir alors que “l’écrasante majorité” est produite industriellement, provoquant une dégradation critique des conditions animales. Ce jeudi matin au micro de RTL, le secrétaire national d’Europe Ecologie les Verts Julien Bayou a salué l’action de L214, qui souligne selon lui l’inaction de l’Etat sur les conditions dans les élevages: “Le ministère de l’Agriculture ne devrait pas la ramener ce matin. Ces ministres ne font rien depuis des années. Il faut sanctionner les personnes qui multiplient les profits sur le dos du bien-être animal ” a-t-il affirmé.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFootSport

Neymar forfait contre Leipzig

À la uneCinémaPop & Geek

DC Films : Le trailer de Black Adam a été dévoilé

À la uneSéries TvSorties

On a été voir ... le spectacle musical des Mystérieuses cités d'or

À la uneCinémaPop & Geek

The Flash : la première bande annonce accueille le Batman de Michael Keaton

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux