ActualitéCinémaHistoire

« Une vie » : est-ce que le dernier film d’Anthony Hopkins est inspiré d’une histoire vraie ?

C’est l’histoire d’un héros qui ne se considérait pas comme tel. Le film « Une vie » est sorti dans les salles, le 21 février 2024 et raconte le courage et l’héroïsme dont a fait preuve Nicholas Winton durant la Seconde guerre mondiale. Un film inspiré de faits réels.

Réalisé par James Haves (réalisateur de « Docteur Who« ) raconte l’histoire de celui que la presse surnommait le « Schindler britannique ». Il a sauvé 669 enfants de la déportation durant la Seconde guerre mondiale. Le film est inspiré d’une histoire vraie. En 1939, Nicholas Winton est un banquier britannique à la vie plutôt bien rangée. Pourtant, la même année, choqué par les atrocités du régime hitlérien, il décide de sauver 6000 enfants. Des enfants qui devaient aller dans les camps de concentrations nazi. Il parviendra finalement à en sauver 669 sur les 6000 prévus. Essentiellement, des enfants tchèques et slovaques dont les pays avaient été envahis par les nazis.

YouTube video

Prague, 1938. Alors que la ville est sur le point de tomber aux mains des nazis, un banquier londonien va tout mettre en œuvre pour sauver des centaines d’enfants promis à une mort certaine dans les camps de concentration. Au péril de sa vie, Nicholas Winton va organiser des convois vers l’Angleterre, où 669 enfants juifs trouveront refuge.

Huit trains à ses frais

Cherchant par tous les moyens à sauver le plus d’enfants possibles qui sont les premiers à être victime des guerres, il cherche de l’argent et des familles d’accueil. Il finira par prendre en charge huit trains pour sauver ces victimes du régime nazi. Afin de les amener au Royaume-Uni afin d’y trouver la sécurité. Alors qu’un neuvième train est prévu, les nazis envahissent la Pologne. Ils exterminent la quasi-totalité des Juifs présents dans le train. Ce train n’arrivera jamais au Royaume-Uni…

Pourtant, cette histoire et ce courage, Nicholas Winton prit la décision de le garder secret pendant un demi-siècle. Il n’a d’ailleurs jamais voulu que les gens puissent le considérer comme un héros. Lui, qui voulait sauver 6000 enfants des atrocités de l’Allemagne-nazi aurait d’après certaines statistiques permis à 6000 personnes d’être vivantes aujourd’hui, en raison des descendants des 669 enfants sauvés. Après une vie héroïque, l’homme s’est éteint à 106 ans, le 1er juillet 2015.

La révélation au public

Alors que Nicholas Winton n’a jamais parlé de cette histoire à qui que ce soit, sa femme tombe par hasard sur un mystérieux album photo. A l’intérieur de cet album, la liste de tous les enfants juifs qu’il a sauvés durant la guerre. Nicholas Winton n’a d’autres choix que de révéler cette histoire dans un premier temps à son épouse et dans un second temps, au monde entier.

En 1988, l’homme est invité dans une émission de la BBC nommée « That’s Life ! ». Nicholas Winton raconte son histoire face au public et téléspectateurs mais l’entretien prend un tournant émouvant lorsque la présentatrice pose une question au public : « Y a-t-il quelqu’un, parmi notre public ce soir, qui doit sa vie à Nicholas Winton ? », avant de poursuivre : « Si oui, pouvez-vous lever ? ». Très ému et tentant de dissimuler ses larmes, Nicholas Winton a face à lui, un public remplit d’anciens enfants qu’il a sauvés. Cette scène mythique est dans le film, le public est incarné par des figurants mais parmi eux certains figurants sont de vrais rescapés sauvés par Winton.

YouTube video

Après la guerre, il reprend sa profession de banquier et sera finalement, anobli par la reine Elisabeth II en 2003.

A lire aussi : On regarde ou pas ? Bob Marley : One Love (le 14 février)

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous... Ripley, entre ombre et lumière (Netflix)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux