À la uneActualitéInternational

USA: le principal suspect des attentats arrêté

Ahmad Khan Rahami, 28ans, Américain d’origine afghane, a été arrêté Lundi dans le New Jersey où il habitait. Il est le principal suspect des attentats de New York et du New Jersey.

La traque aura duré moins de 24h, après un échange de coups de feu l’homme apparait étendu sur un brancard avec une blessure au bras droit. Une image fortement relayée sur les chaines de télé américaines.

Double attentat

Ahmad Khan Rahami est soupçonné à la fois pour l’explosion survenue samedi soir dans le quartier de Chelsea, à Manhattan, et pour la bombe artisanale placée sur le parcours d’une course à pied organisée samedi matin à Seaside Park, une ville côtière du New Jersey. La première attaque a fait 29 blessés légers, la seconde n’a pas fait de victimes.

D’autres engins artisanaux, qui n’ont pas explosé, ont été retrouvés ce week-end: un tout près du site de l’explosion à Manhattan et d’autres dans le New Jersey, dont l’un dans une gare proche de l’aéroport de Newark, près d’Elizabeth.

Capture d'écran fournie par la police du New Jersey

Capture d’écran fournie par la police du New Jersey. Crédit: AFP

 

 Acte de terrorisme

Bill de Blasio, maire de New York, l’affirme, “Nous avons désormais toutes les raisons de penser que l’attaque” était bien “un acte de terrorisme”. Cette arrestation renforce en effet l’hypothèse d’une attaque d’inspiration jihadiste.

Des amis du suspect se confient au New York Times sur “un changement de comportement et de sa pratique religieuse, après ce qu’ils croient avoir été un voyage en Afghanistan”. L’homme avait disparu quelques temps il y a environ quatre ans.

Le gouverneur de New York le confirme, Ahmad Khan Rahami voyageait beaucoup, notamment en Afghanistan et au Pakistan. Il précise cependant qu’à ce stade aucun lien avec l’Etat Islamique n’a été démontré. Contrairement à l’attentat du Minnesota qui a fait 10 blessés samedi, les attaques de New York et du New Jersey n’ont pas été revendiqués par l’organisation EI.

Un homme sans antécédents

Ahmad Khan Rahami n’était pas connu de la police locale. Il ne figurait pas non plus sur les listes de personnes suspectées de terrorisme d’après Reuteurs. Sa famille cependant a connu quelques démêlés avec les autorités. Gérants d’un restaurant familial, les Rahami se plaignaient d’avoir été victimes de discriminations dans le cadre de la gestion de l’établissement. La mairie avait fini par imposer des horaires de fermeture au restaurant suite à des plaintes de riverains. Injonction non respectée. Lors d’une intervention policière le frère du suspect se serait battu avec des agents. Après que celui-ci se soit enfui en Afghanistan, la famille a porté plainte contre le maire, le conseil municipal et une vingtaine de policiers pour discrimination raciale.

Crédit photo à la Une: ABC

Related posts
À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceMusiqueSpectacles

Da Silva : "Je me sens plus proche de la naïveté de l'enfance que du cynisme des hommes".

À la uneSéries Tv

QUELLES SONT LES SÉRIES NETFLIX LES PLUS VUES ?

À la uneRugbySport

France-Pays de Galles : l’arbitre remis en question

À la uneNumériquePop & Geek

La liste des jeux du service Stadia de Google est dévoilée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux