À la uneInternationalSanté

Vaccins : Joe Biden soutient la levée des brevets, l’Europe prête à discuter

Le président américain, Joe Biden, a annoncé mercredi que les États-Unis soutiennent désormais une levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. L’Union Européenne se dit elle aussi favorable.

L’annonce de Joe Biden a pris tout le monde par surprise. Le président américain a annoncé qu’il était favorable à une levée temporaire des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. En effet, le pays s’était encore opposé, en octobre dernier, à la demande de lever cette protection légale dont bénéficie les laboratoires le temps de la pandémie.

«  Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie du Covid-19 appellent à des mesures extraordinaires », a indiqué la représentante américaine au Commerce Katherine Tai, dans un communiqué. « L’administration croit fermement aux protections de la propriété intellectuelle, mais pour mettre fin à cette pandémie, elle soutient la levée de ces protections pour les vaccins contre le Covid-19 », a-t-elle ajouté, précisant que Washington participait « activement » aux négociations menées à l’OMC pour permettre la levée de ces brevets.

Une décision saluée

Ce nouveau soutien a été vivement salué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et son directeur, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il l’a qualifié de « moment monumental dans la lutte contre le COVID-19 » sur Twitter.

Mais cette décision a aussi été soutenue par les pays du sud et certaines ONG. Tels qu’Oxfam et Médecins sans frontières. Cependant, si cette annonce a été faite, c’est qu’elle fait suite à une grande pression politique aux États-Unis.

En effet, plusieurs personnalités du Parti démocrate demandent depuis plusieurs mois de considérer un soutien à la levée des brevets. Depuis février 2021, Bernie Sanders ou encore Elizabeth Warren expriment leur soutien à un changement de position. De plus, pour de nombreux scientifiques et organisations internationales, il semblait compliqué d’ignorer cette revendication.

L’Union Européenne favorable à une levée des brevets

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré jeudi que  « l’Union Européenne est prête à discuter de toute proposition qui s’attaquerait à la crise de façon efficace et pragmatique. »

« Nous sommes prêts à discuter de la façon dont la proposition américaine peut permettre d’atteindre cet objectif », a-t-elle indiqué. Par ailleurs, elle a appelé « dans l’immédiat » tous les pays producteurs de vaccins « à autoriser les exportations ».

En France, le président Emmanuel Macron s’est dit favorable à cette initiative. Mais il a estimé que la priorité reposait d’abord sur le partage de doses et le transfert de savoir-faire. 

« Je suis tout à fait favorable à ce qu’il y ait en effet cette ouverture sur la propriété intellectuelle », a-t-il déclaré jeudi, lors d’un déplacement dans un centre de vaccination à Paris. 

Mais pour le chef de l’Etat, « ce qui rend difficile l’accès aux vaccins (…) c’est aujourd’hui le transfert de technologie et la capacité à produire ».

L’Allemagne s’est également prononcée sur le sujet et serait prête à discuter.

A lire aussi : Etats-Unis : Joe Biden veut réunir les familles de migrants séparées sous la présidence de Donald Trump

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

C'était il y a 25 ans ... la sortie de la franchise Scream (1996)

À la uneFrance

Devra-t-on présenter un pass sanitaire pour skier ?

À la uneCinéma

Disney repousse la sortie des films Marvel et d'Indiana Jones

À la uneInternational

La Corée du Nord lance un missile balistique en mer du Japon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux