ActualitéBrèvesInternational

Une ville forêt construite en Chine pour lutter contre la pollution

Pour lutter contre la pollution, la première ville forêt du monde va voir le jour en Chine. Ce projet insolite est conçu par l’agence italienne Stefano Boeri Architetti. Située dans le Guangxi (sud de la Chine), cette ville forêt devrait accueillir ses premiers habitants d’ici 2030.

L’architecture du futur

C’est l’italien Stefano Boeri Architetti, fervent défenseur de l’environnement, qui a imaginé la première ville-forêt. Le chantier a débuté et c’est dans le sud de la Chine en 2020 que cette cité du futur devrait voir le jour. C’est la municipalité de Liuzhou qui a passé la commande au cabinet. Ce projet sera situé au nord de la ville, le long de la rivière Liujiang. Tous les bâtiments seront agrémentés de végétation. Dans un pays qui étouffe sous la pollution, cette idée avant-gardiste doit permettre de rendre l’air des villes plus respirable. Avec ce type d’architecture, il est possible de faire des économies d’énergie.

Ainsi, ce sont quelques 30 000 habitants qui devraient pouvoir habiter dans ce paradis vert.

Liuzhou Forest City : Une ville verte et autosuffisante

L’idée centrale du projet est de placer des arbres partout. Sur chaque espace, sur chaque bâtiment, ce sont près de 40 000 arbres qui seront placés. Ainsi, cet espace devrait réguler la pollution (et la pollution sonore) et permettre d’abaisser la température. D’ailleurs, les récentes études ont prouvé que les arbres étaient plus efficaces que les murs végétaux pour rendre l’air respirable.

Le cabinet Stefano Boeri Architetti prévoit que cette cité d’arbres puisse produire 900 tonnes d’oxygène, absorber quelques 10 000 tonnes de CO2 et 57 tonnes de polluants en une année. De plus en utilisant l’énergie de la Terre pour la convertir en chaleur et des panneaux solaires, la ville devrait aussi produire son énergie elle-même.

 

La ville devrait comporter 175 hectares composées de bureaux, d’habitations, de centres commerciaux, d’hôtels. Elle sera reliée à Liuzhou par une route utilisée où circuleront des voitures électriques.

Stefano Boeri : Comment penser le futur?

L’architecte et son agence n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils ont développé beaucoup de projets autour d’une plus grande intelligence entre l’urbanisme et l’environnement. Stefano Boeri est à la pointe en terme d’écologie urbaine. Entre 2008 et 2013, il crée Le Bosco Vertical. Il s’agit de forêts verticales que l’on trouve sur certains bâtiments comme à Milan ou à Shanghai.  Ces tours permettent d’offrir un environnement plus naturel et l’équivalent d’une forêt intégrée à la ville. A Milan, c’est près d’un hectare de forêt qui a été installé sur les deux tours.

Le Bosco Vertical
© Stefano Boeri Architetti

 

Ces idées ingénieuses pour concevoir des villes modernes plus respectueuses de l’environnement donnent l’exemple. La “Liuzhou Forest City” devrait voir le jour à l’horizon 2020.

 

 

 

 

About author

Stagiaire rédaction, passionné par la musique électronique, le théâtre et la danse.
Related posts
À la uneActualitéEconomieFranceModeSociété

« Fashion pact » : quand la tendance semble être au vert

À la uneActualitéCultureInternationalMusique

Algérie : plusieurs morts lors d'un concert du rappeur Soolking

À la uneActualitéArtCultureFestivalInternationalMusiqueSoirées

Scorpions: Plus de 50 ans de carrière et toujours au Top!

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux