À la uneArt / Expo

Visiter nu un musée, c’est possible ?

Vous voulez vivre une expérience unique en son genre au musée Maillol ? Venez découvrir l’exposition itinérante “Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps” totalement nu.  

Le musée Maillol ouvre ses portes les 10, 11 et 17 novembre 2022 pour vivre une expérience de nudité totale. Grâce à une collaboration avec l’Association des Naturistes de Paris et Tempora, il sera possible de venir visiter l’exposition itinérante “Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps” entièrement nu. La visite se déroule dans le respect des valeurs naturistes qui y sont attachées. Lors d’une visite libre, venez découvrir votre corps et le comparer avec les œuvres inédites présentées. Comme l’indique le nom de l’exposition, quels corps sont vrais ? 

Se mettre à nu, au sens propre, est loin d’être simple. Cependant, dans un contexte naturiste, le but n’est pas de se “montrer”, ni de “s’exhiber” mais de montrer qui on “est” tout simplement. La visite se fait de manière respectueuse, pudique et originale. Elle est ouverte à tous, sous réserve d’être nu. Trois créneaux sont proposés pour les au 10, 11 et 17 novembre 2022 : 19h30, 20h15 et 21h. Il est recommandé de réserver son billet en ligne, mais il sera aussi possible de l’acheter sur place le jour même dans la limite des places disponibles. Un vestiaire sera à disposition sur place. 

Ce n’est pas la première fois qu’un événement de ce genre est proposé au public. D’autres éditions européennes ont rencontré un franc succès. La première visite nudiste en France a eu lieu en 2018 au Palais de Tokyo à Paris. Elle avait réuni plus d’une centaine de personnes. Depuis, le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur chaque année. 

A lire aussi : Bon plan : La Galerie Dior avenue Montaigne

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Dexter : le Trinity Killer aura sa propre série

À la uneSéries Tv

George Clooney va adapter Le bureau des légendes pour Showtime

À la uneSéries Tv

Le négociateur : FX Demaison et Jeanne Bournaud, héros de la nouvelle série de TF1

À la uneMusiqueSéries Tv

Gary Portnoy (Cheers) : "Un bon générique engendre chez le public un sentiment en adéquation avec la série qu'il regarde"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux