Covid19: Nouveaux cas de Coronavirus en France, le point sur l'évolution de l'épidémie dans le monde .

À la uneFrancePolitique

Voies sur berges : la lettre de 168 maires en colère contre Anne Hidalgo

168 maires d'Ile de France ont écrit une lettre à la maire de Paris Anne Hidalgo. Ils demandent la réouverture de la voie sur berges rive droite.

168 maires d’Ile de France ont écrit une lettre à la maire de Paris Anne Hidalgo. Ils demandent la réouverture de la voie sur berges rive droite, responsable selon de nombreux embouteillages dans la capitale.

“Une mesure prise sans concertation”. La piétonisation de la voie sur berges rive à Paris ne plaît pas aux maires de la région. Et ils le font savoir à Anne Hidalgo. Dans une lettre ouverte, 168 maires d’Ile de France soutiennent la région, qui a déposé un recours devant le tribunal administratif pour la réouverture de cet axe de circulation. Parmi tous ces maires, on peut citer ceux d’Asnières (Hauts-de-Seine), du Chesnay (Yvelines), d’Étampes (Essonne) ou encore d’Ury (Seine-et-Marne).

Depuis que cet axe est piétonnisé, les voitures n’ont en effet plus le droit d’y circuler. Dans leur lettre, les maires évoquent «le blocage général de la circulation à Paris» mais aussi les «effets bien au-delà» de la capitale. «Et cela, ni l’État, ni la mairie de Paris ne veulent le reconnaître», soulignent-ils, en ajoutant: «Nous dénonçons cette indifférence à l’égard des habitants de la petite et de la grande couronne».

Radio VL vous fait découvrir un exemplaire de la lettre des 168 maires d’Ile de France mécontents.

*Source : lefigaro.fr
*Crédits image en une : lexpress.fr
Related posts
À la uneBrèvesInternationalSéries Tv

Décès de Lee Phillip Bell, la créatrice des Feux de l'amour et Amour gloire et beauté

À la uneBrèvesSéries Tv

Macaulay Culkin rejoint le cast de American Horror Story saison 10

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Sailor Moon, le dessin animé culte du Club Dorothée | La loi des séries #380

À la uneActualitéSport

Stade Matmut Atlantique : l'heure du bilan

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux