À la uneSportTennis

Wimbledon : le “big three” autoritaire, Bautista-Agut pour une première

Les quarts de finale masculins de Wimbledon n’ont pas laissé beaucoup de place au suspense et aux outsiders. Tous les favoris du jour se sont imposés assez facilement. Il y aura donc un dernier carré royal, composé des trois premiers au classement ATP et d’un Roberto Bautista-Agut qui disputera sa première demi-finale de grand chelem.

Les ténors du circuit sont encore une fois au rendez-vous. Comme à Roland-Garros, Roger Federer (N°3), Novak Djokovic (N°1) et Rafael Nadal (N°2) se retrouvent dans le dernier carré d’un grand-chelem. Seul le quatrième larron a changé. Dominic Thiem a laissé sa place à un Roberto Bautista Agut qui disputera sa première demie majeure. Les quatre joueurs se sont qualifiés sans trop de difficultés et leurs confrontations promet beaucoup de spectacle.

Le tenant du titre, Novak Djokovic a été le plus impressionnant. Opposé à David Goffin revenu à son meilleur niveau, le Serbe n’a pas fait de détail. Il a été bousculé dans la manche initiale et même breaké. Mené 4-3, l’Ogre de Belgrade a brusquement élevé son niveau de jeu. Profitant également de quelques erreurs du Belge, il s’est réglé et a enchaîné trois jeux consécutifs pour renverser la tendance (6-4). A partir de là, il s’est révélé intraitable en défense et au fond du cours. Il a martyrisé un Goffin sans solution. Ce dernier ne marquera plus que… deux jeux jusqu’à la fin du match (6-4/6-0/6-2). Le vainqueur de Wimbledon 2018 est toujours debout et il fait office de favoris à sa propre succession. Il retrouvera au prochain tour l’Espagnol Roberto Bautista-Agut qui lui a souvent posé de gros problèmes cette saison.

Roberto Bautista-Agut vainqueur de Guido Pella
@PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP/Steve Paston

“RBA” a dû un peu plus bataillé face à l’accrocheur Argentin Guido Pella. Il s’est néanmoins montré très solide mentalement et dans les moments importants. Après avoir glané les deux premières manches 7-5/6-3, il a concédé sa mise en jeu d’entrée. Un retard qu’il ne parviendra pas à combler. Pella s’est donc relancé en remportant le troisième set 6-3.Toutefois, plus précis et régulier, Bautista-Agut a réussi a étouffé Pella pour s’éviter un cinquième set piège. Au final, une victoire solide (7-5/6-3/3-6/6-3) et un premier dernier carré.

Roger Federer a également égaré un petit set, son deuxième depuis le début du tournoi. Breaké d’entrée par Kei Nishikori, il n’a pas réussi à effacer son retard et a perdu la manche initiale 6-4. Néanmoins, “Rodgeur” a réagi immédiatement et lors du deuxième set s’est montré beaucoup plus offensif. Il a fait plier son adversaire qui n’a pas réussi à trouver de solution. Après vingt minutes de jeu supplémentaires, les compteurs étaient remis à zéro (4-6/6-1). Par la suite, le Suisse n’a eu de cesse de menacer le Japonais sur ses jeux de services. Courageux, Nishikori a résisté tant bien que mal mais a fini par céder, à chaque fois dans le money time. Federer signe ainsi sa 100ème victoire à Wimbledon et file dans en demies pour une revanche du dernier Roland Garros (4-6/6-1/6-4/6-4).

Rafael Nadal de retour en demies de Wimbledon
@UPI/MAXPPP/HUGO PHILPOTT

Pour Rafael Nadal, il n’y a eu véritablement de match que dans une première manche où il s’est montré fébrile. Au moment de servir pour prendre les devants, Sam Querrey est parvenu à débreaker et à revenir à 5-5. L’Espagnol a toutefois fait l’effort dans le jeu suivant pour reprendre son avantage et conclure cette fois après avoir écarté de nouvelles occasions de débreak (7-5). Par la suite, il a déroulé face à un Sam Querrey trop fébrile sur ses engagements et auteurs de (trop) nombreuses fautes directes. Quatre nouveaux breaks plus tard, Nadal pliait l’affaire au terme d’un jeu de service maîtrisé (7-5/6-2/6-2). Wimbledon aura donc droit à son premier “Fedal” depuis 2008. Au vu du niveau des deux hommes sur cette quinzaine, l’affiche a de quoi séduire.

Related posts
À la uneCulture

Le 17 juillet en trois dates

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Aucune nouvelle de Fariba Adelkhah, chercheuse française arrêtée en Iran

À la uneActualitéFranceInternational

Italie : Un missile français saisi chez des militants d’extrême droite

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux