À la uneSportTennis

Wimbledon , le jardin de “Rodgeur”

Sèchement battu à Rolland-Garros, Roger Federer a pris sa revanche sur son grand rival Rafael Nadal (7-6(3)/1-6/6-3/6-4). Une victoire solide pour le Suisse qui disputera donc sa 12ème finale à Wimbledon, un record, face à Novak Djokovic…à presque 38 ans.

Federer est éternel… ou presque. A presque 37 ans, il disputera une nouvelle finale de grand chelem. La douzième de sa carrière dans son jardin londonien. Pour cela, il a triomphé de son grand rival Rafael Nadal. Dans un match inégal, les deux hommes ont disputé des points d’exception et offert un spectacle de toute beauté.

Dans ce 40 ème “Fedal” de l’histoire, les deux joueurs se rendent coup pour coup lors d’un premier set très équilibré. Une seule balle de break à se mettre sous la dent en douze jeu, bien sauvée par Nadal après un gros rallye. Le tie-break est logiquement le juge de paix de ce premier acte. Très inspiré lors des premiers points, l’Espagnol parvient à faire, par deux fois le mini-break. Très agressif en retour, Federer comble son retard. Dans le sillage d’un coup droit destructeur, il prend l’avantage et s’offre ce set très disputé (7-6 (3)).

Roger Federer après son triomphe
@ANDREW COULDRIDGE / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP

Après un court passage aux vestiaires, Nadal revient tambour battant. Sauvant deux balles de break, il chipe ensuite pour la première fois le jeu de service du Suisse. Après un très bon jeu de retour, il ravit “blanc” l’engagement de son adversaire. Un break rapidement confirmé et une série de 10 points d’affilé pour Nadal qui a fait des dégâts (4-1). Derrière, Federer dégoupille totalement et perd le fil. Sur un coup droit boisé il concède le double break et Nadal ne se prive pas de remettre les deux protagonistes à égalité (6-7(3)/6-1) dans cette deuxième demie de Wimbledon.

Federer en patron

Rafael Nadal pendant son match face à Roger Federer
@NIC BOTHMA/EPA/Newscom/MaxPPP

La fin de la seconde manche laisse penser que le rouleau compresseur Nadal est lancé face à Federer qui va s’écrouler. C’est, néanmoins, très mal connaître le “maître” des lieux. Deux jeux de service blancs très convainquant lui redonnent confiance. Remettant plus de pression en retour, il parvient à prendre l’engagement de l’Espagnol après avoir manqué plusieurs opportunités auparavant. Après un point incroyable et une volée haute de revers miraculeuse, il reprend les devants (3-1). Le jeu qui suit constitue certainement le tournant du match. Le “taureau de Manacor” fait l’effort pour revenir immédiatement. Dans un jeu disputé à un très très haut niveau de tennis, Roger Federer sauve trois balles de break et parvient à confirmer son avantage au forceps. Nadal va sauver des occasions de double break mais ne parviendra pas à revenir face à son adversaire qui ne concèdera plus qu’un point sur ses deux derniers engagements (7-6 (3)/1-6/6-3).

La belle accolade entre les deux champions à la fin du match
@Victoria Jones/PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Une 12ème finale à Wimbledon pour Federer

Lors de la quatrième manche, le Suisse va continuer de faire mal à son rival espagnol. Refusant de subir et de reculer, il met à mal Nadal. Même dans les longs rallyes et la diagonale revers, l’homme aux 20 grands chelems prend le dessus. L’inévitable finit par survenir, le Majorquin concède un nouveau break en début de manche (2-1) après un retour profond. Le jeu de service concédé de trop. Aérien, impressionnant de régularité et avec un coup droit destructeur, Federer continue de dominer. A 5-3 en sa faveur, il se procure même deux balles de match sur le service adverse. Mais résiliant et courageux, l’Espagnol force “Rodgeur” à servir pour la finale. Ce dernier jeu va se révéler magnifique au niveau des points et du jeu déployé. Obtenant deux balles de débreak, “Rafa” pense revenir dans la partie mais le Suisse ne lâche rien. Malgré sa tension visible, il conclut sur sa cinquième balle de match. Un match magnifique avec des coups et des points de grande classe. Roger Federer prend ainsi sa revanche de Roland-Garros sur son meilleur rival. Dimanche il visera un neuvième sacre à Wimbledon face au N°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic.

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

The Witcher : la très attendue bande annonce de la série est là

À la uneBrèvesSéries Tv

The Walking Dead : les premières images de la saison 10 et une annonce surprise

Sport

TDF 2019 - Julian Alaphilippe : la Vie en Jaune !

À la uneActualitéFrancePolitiqueSociétéSociété

Où est passé Steve? La maire de Nantes demande des explications à Christophe Castaner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
La nouvelle clause de Griezmann fixée à 800 millions d’euros