À la uneActualitéE-Sport

Worlds de League of Legends, l’équipe européenne G2 Esports humiliée à domicile

Ce dimanche 10 novembre avait lieu la 9ème édition des Worlds de League of Legends. Ce jeu en ligne de type MOBA est très populaire pour sa scène compétitive. Et chaque année, l’édition des Worlds voit s’affronter les meilleures équipes de chaque serveur devant plus de 3,7 millions de spectateurs du monde entier (hors audience chinoise). Cette année les deux équipes finalistes étaient G2, écurie européenne, et FunPlus PhoeniX, champion en titre du championnat chinois. Les deux équipes ont su se défaire des autres favoris pour se hisser jusqu’à ce dernier affrontement programmé à l’AccorHotel Arena de Paris. La finale des Worlds se déroulait en 5 parties, la première équipe à atteindre 3 victoires remportait donc le titre. Pour les analystes, G2 était largement favori, et aurait dû remporter le trophée avec facilité. Cependant, c’est exactement l’inverse qui s’est produit.

FunPlus PhoeniX en Outsider

Les joueurs de G2 Esports étaient assez confiants durant les conférences de presse. En effet, tous les analystes s’accordaient à dire que l’équipe européenne avait l’avantage sur la plupart des postes. Mais les chinois sont arrivés beaucoup plus préparés et ont dominé leurs opposants durant les 3 manches à presque chaque position. Les G2 Esports n’ont pas su contrecarrer les tactiques de leurs adversaires. Le public français, venu en nombre pour l’occasion, a assisté impuissant à la défaite écrasante de leur équipe. Les joueurs de FunPlus PhoeniX repartent donc avec le titre de champions du monde 2019, la coupe de l’invocateur et les 834 000 dollars de récompense.

Les équipes asiatiques confirment à nouveau leur domination sur League of Legends avec une huitième coupe d’affilée pour l’Asie. La dernière et seule victoire de l’Europe aux Worlds remonte à 2011, tournoi durant lequel Fnatic avait remporté la coupe de l’invocateur. Seulement à l’époque la Chine et la Corée n’étaient pas encore présentes sur la scène compétitive.

Les joueurs de l’équipe FunPlus PhoeniX fêtant leur victoire à la fin de la troisième partie.

Une contre-performance des G2 Esports ?

Si la domination chinoise n’a fait aucun doute, les nouveaux champions ont voulu remettre leur victoire en perspective. Lors de son interview, le Botlaner chinois LWX a voulu remettre en question cette victoire étrangement facile.

“Notre victoire d’aujourd’hui n’est pas due à une performance parfaite de notre part mais plutôt à une contre-performance de nos adversaires.”

Lin “LWX” Wei-Xiang, Botlaner de FunPlus PhoeniX

Une revanche à Shanghai en 2020 ?

L’année prochaine, le championnat se déroulera en Chine, avec une finale programmée dans la ville de Shanghai. L’occasion pour l’Europe de laver l’affront subit à domicile?

About author

Etudiant en Information-Communication et en LLCE Anglais à l'Université Rennes 2.
Related posts
À la uneActualitéPolitique

Plus de plastique à usage unique en 2040, pourquoi si tard ?

À la uneBrèvesSéries Tv

Gran Hotel : TF1 prépare un remake de la série avec Carole Bouquet

À la uneActualitéNon classéTendances

Harry Styles: il mange du sperme pour ne pas répondre à Kendall!

À la uneActualitéSorties

Un amendement concernant les nuisances sonores voté en toute discrétion.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux