À la uneActualitéFootSport

Zénith : Malcom poussé vers la sortie ?

Pour son premier match avec le Zénith Saint-Pétersbourg, Malcom a été accueilli par une banderole raciste, déployée par ses propres supporters. Son agent dément toute volonté de départ de son joueur, malgré l’incident.

Malcom sifflé lors de son entrée en jeu face à Krasnodar (03/08/2019)

Fraichement recruté par le Zénith Saint-Pétersbourg pour 45 millions d’euros, le Brésilien ne s’attendait sans doute pas à un tel accueil, pour ses débuts en Russie. L’ex-barcelonais a été victime, samedi dernier contre Krasnodar, d’un message raciste prôné par les ultras du club. Ce dernier s’adressait aux dirigeants du Zénith, à qui certains supporters reprochent de ne pas respecter leurs traditions, à savoir de ne pas recruter des joueurs noirs. Les fanatiques du Zénith refusent pourtant à se qualifier de “racistes” mais prônent une culture de club, qu’ils aiment sans joueur de couleur.

Le club sur la défensive

Face à la pression exercée par une frange extrême de ses supporters (l’association de supporters Landskrona), le Zénith pourrait dans un futur proche se séparer de Malcom. Mais à l’heure actuelle, le club mais aussi l’entourage du joueur essaient de désamorcer la situation. Son agent, Fernando Garcia, a démenti un potentiel départ de son joueur dès cet hiver. “C’est un pur mensonge. Il est super heureux et a été très bien accueilli. Dans l’équipe, il y a deux autres joueurs de couleur dont Douglas Santos et il n’a jamais eu de problème de racisme. Même chose pour Wilmar Barrios. Il ne faut pas donner d’importance à ces gens.

Le club russe a lui aussi pris la défense de ses fans lundi à travers un communiqué. Il affirme que le sens de la banderole a été mal compris et qu’elle n’était pas à caractère ironique.

« le Zénith a toujours recruté les meilleurs joueurs du monde entier, quelles que soient leur origine, leur appartenance ethnique ou leur nationalité. Le club soutient et a lancé depuis longtemps des initiatives contre le racisme et pour l’égalité et continuera de le faire maintenant et à l’avenir. » a affirmé le club.

Après avoir fait faux bond à la dernière minute à l’AS Roma la saison dernière pour finalement rejoindre Barcelone, Malcom est donc encore dans la tourmente. La question est de savoir si l’attaquant de 22 ans quittera ou non la Russie au prochain mercato. On peut aussi imaginer que des bonnes performances de la part du Brésilien dans les mois qui suivent pourraient suffire à calmer les supporters.

Related posts
À la uneTout Pour Réussir

MAUD BAILLY : « Nous avons un devoir de transmission chez ACCOR »

À la uneActualitéCinémaCultureMusique

« Les étoiles vagabondes » de Nekfeu arrive sur Netflix

À la uneActualitéFaits DiversInsoliteInternationalSanté

Etats-Unis : elle pensait avoir des “calculs rénaux”, elle accouche de triplés

À la uneActualitéInternationalSociété

La vente d’éléphants à des zoos bientôt interdite ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux