Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéCinémaCulture

10 dates clés dans la carrière d’Alain Delon

Ce mardi 27 juin, BFMTV a diffusé le documentaire « Alain Delon, confidentiel » qui revient sur le parcours de l’acteur français. C’est l’occasion de se pencher sur 10 dates clés de son immense carrière.

1957 : le début d’une immense carrière

A 22 ans, Alain Delon joue dans son premier film, Quand la femme s’en mêle. Il rentre à ce moment-là d’Indochine où il était présent en raison de son engagement dans la marine dès ses 17 ans. Ce sont ses rencontres, à Paris, avec de nombreuses personnalités dont Jean-Claude Brialy et le réalisateur Yves Allégret, qui le poussent à se tourner vers le cinéma. Quand la femme s’en mêle est une adaptation du roman policier de Jean Amila Sans attendre Godot.

1960 : les premiers succès

C’est à cette date que sort Plein Soleil de René Clément, le premier grand succès d’Alain Delon. L’acteur y incarne Tom, un jeune homme envoyé en Italie par un milliardaire américain pour ramener son fils Philippe en Amérique. Il est vite fasciné par la vie oisive que mène ce dernier en compagnie de sa maîtresse, Marge. Ce rôle qui lance définitivement sa carrière.

La même année, il enchaîne avec Rocco et ses frères. C’est le premier film qu’il tourne avec Claudia Cardinale sous la direction de Luchino Visconti. « Les gens pensent souvent que j’ai joué dans Rocco et ses frères avant de tourner Plein Soleil. Faux ! C’est justement parce que Visconti avait vu Plein Soleil qu’il m’a choisi pour le rôle de Rocco » a précisé l’acteur. Le film met en scène Rosaria, une mère de famille qui décide de rejoindre Milan avec ses 4 fils. Rocco (Alain Delon) et son frère Simone trouvent rapidement du travail et commencent à se prendre de passion pour la boxe.

1963 : Alain Delon s’impose comme un grand nom du cinéma français

Une nouvelle rencontre avec Visconti pour un nouveau film culte : Le Guépard. Dans cette adaptation du roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, il interprète Tancrède Falconeri, neveu du prince de Salina et jeune homme opportuniste. L’œuvre se déroule en Sicile dans les années 1860, période de l’unification italienne, du déclin de l’aristocratie et de la montée d’une bourgeoisie présentée comme décadente. A la même date, il partage l’affiche avec Jean Gabin dans Mélodie en sous-sol d’Henry Verneuil. A 28 ans, il s’impose ainsi comme l’un des acteurs majeurs du cinéma français.

1967 : Alain Delon partage l’affiche avec Lino Ventura

Alain Delon apparaît alors aux côtés de Lino Ventura dans Les Aventuriers de Robert Enrico. Les deux hommes se disputent l’amour de Leatitia (Joanna Shimkus). Dans le film, les trois personnages se lancent dans une chasse au trésor d’un avion englouti. Ils doivent faire face aux pirates qui cherchent eux-aussi à mettre la main sur cette richesse. Le film est un succès à sa sortie. La même année, Alain Delon interprète le tueur à gages Jeff Costello dans Le Samouraï de Jean-Pierre Melville.

1968 : Une année importante dans sa carrière d’acteur… et de producteur

En plus de sa carrière d’acteur, Alain Delon s’investit dans le rôle de producteur. Il produit dès lors 26 films dont Borsalino, Dancing machine ou encore Deux hommes dans la ville. Mais en tant qu’acteur, c’est surtout la date de sortie de La Piscine de Jacques Deray. Ce drame raconte l’histoire du couple formé par Jean-Paul et Marianne, troublé par l’arrivée du personnage de Harry et de sa fille Pénélope, interprétés par Maurice Ronet et Jane Birkin. Considéré comme un chef d’œuvre, le film est un succès commercial en France puisqu’il réalise 2,3 millions d’entrées.

1970 : Nouvelle décennie, nouveaux films cultes

C’est le début d’une décennie marquée par de nouveaux films cultes pour Alain Delon. Parmi eux, on peut citer Borsalino, Le Cercle rouge, Les Granges brûlées (1973) ou encore Les Seins de glace (1974).

1981 : Alain Delon à la réalisation

L’acteur change une nouvelle fois de rôle pour se concentrer sur la réalisation avec Pour la peau d’un flic. Il révèle ainsi Anne Parillaud tandis que lui joue un détective privé qui vient en aide à une femme lui demandant de retrouver sa fille aveugle. Cette dernière semble en effet avoir disparu. Alain Delon réalisera ensuite Le Battant, film sorti en 1983.

1985 : L’acteur récompensé

Alain Delon obtient un César du meilleur acteur pour Notre histoire de Bertrand Bilier. Cette comédie dramatique aborde la relation entre un garagiste désabusé et alcoolique et une femme mariée en quête d’aventure.

1999 : Une fin et un nouveau début

Alain Delon décide de mettre fin à sa carrière d’acteur. Il sort alors d’une période moins faste. Le film Le jour et la nuit de Bernard-Henri Lévy dans lequel il joue a par exemple été un échec commercial. Même s’il apparaît dans le film Les acteurs l’année suivante puis dans Astéric aux Jeux Olympiques en 2008, il se consacre principalement au théâtre, à la télévision et aux séries.

2019 : L’acteur honoré

Il reçoit une Palme d’or d’honneur lors du Festival de Cannes. C’est l’occasion de saluer une carrière longue de 60 ans durant laquelle il a tourné dans plus de 90 films qui ont attiré 134 millions de spectateurs. L’acteur a ainsi marqué le cinéma français comme peu l’ont fait. « Sans le cinéma, je pense que je serais mort assez jeune par la vie que j’aurais mené » déclarait-il sur France 2 il y a quelques années.

Sans le cinéma, je pense que je serais mort assez jeune par la vie que j’aurais mené.

Alain Delon

A lire aussi : Top 10 des films cultes de Belmondo

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

ActualitéPop & GeekSéries Tv

Avant She-Hulk, il y avait ... L'incroyable Hulk (1977-1982)

À la uneCulture

Qui était Sempé, illustrateur du Petit Nicolas ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux