À la uneActualitéFootSport

1/4 de finale : les paris

La Coupe du Monde, c’est du spectacle,  des millions de supporteurs et une nation couronnée à la fin… mais c’est aussi un bon moyen de gagner un peu d’argent avant les vacances. Il ne reste que huit matchs, raison de plus pour ne pas les rater. A partir du stade des 1/4 de finale, toutes les rencontres sont indécises et donc compliquées a pronostiquer. Mais la réussite n’en sera que plus belle. A vos paris !

France – Allemagne : bientôt la fête à Paris ?

Si beaucoup d’équipes européennes n’ont pas vu le jour cette année, les deux qui s’affrontent aujourd’hui au Maracana ont d’abord fait forte impression. Les 1/8èmes de finales assez difficiles sont venus ternir ces beaux débuts, et rappeler les défauts de ces deux équipes. Pour la seule opposition 100% européenne, les attentes sont élevées. Avec la qualité de l’effectif allemand, sans oublier l’aspect historique, l’Allemagne part favorite.  C’est peut être l’équipe qui a montré le plus de certitudes dans le jeu, malgré une réussite parfois mitigée, ou un gardien des grands soirs. De plus, beaucoup de joueurs évoluent déjà ensemble au Bayern, ce qui facilite benzemales automatismes. Face à eux, l’équipe en confiance du tournoi. Les Tricolores se sont sentis pousser des ailes à nouveau, 8 ans après leur dernière bonne performance. Un renouveau qui s’affirme de match en match donc et une jeunesse talentueuse, mais cette génération n’a fait ses preuves contre aucune grande nation du football pour l’heure. Ainsi, il est difficile d’imaginer la réaction de la France. Points positifs : les Bleus devraient profiter de plus d’espaces que lors de la rencontre face au Nigéria,  et la pression a changé de camp. Les chances sont donc là mais il faudra les saisir.

Verdict :
Essayons de trancher en restant objectif. En réalisant un grand match, la France peut vraiment passer l’obstacle allemand. Mais chaque erreur se paiera cher. Ce match est sûrement le plus ouvert des 4. Comme on n’arrive pas à se décider, et que les prolongations  ne feraient que durer le plaisir, match nul !

Brésil – Colombie

On savait que cette équipe colombienne était talentueuse. De là à atteindre les quarts de finale avec autant de sérénité, avec dans ses rangs celui qui est considéré comme le meilleur joueur du Mondial pour le moment, c’est autre chose ! À l’inverse, le Brésil déçoit. Pas très sûr defensivement, reposant principalement sur Neymar en attaque, cette équipe ne répond pas aux attentes pour l’instant. Aidés par l’arbitrage au match d’ouverture puis tenus en échec par le Mexique et le Chili (on ne relèvera pas la promenade face au Cameroun), c’est un parcours peu rassurant, surtout si on prend en compte les énormes attentes de leur public et de toute la planète football. Mais force est de constater que cette équipe a du caractère. Bousculée,  parfois même dominée, ils ont rempli leur contrat envers et contre tout. Certains vont même jusqu’à placer les Cafeteros favoris. Certes, ils ont leurs chances, et les éliminer ne serait une mince affaire pour personne. Mais attention à la réaction d’orgueil de l’équipe auriverde, critiquée de toute part. Ils sont bien au rendez-vous. Jusqu’ici,  il ne s’agissait que de formalités. Maintenant qu’on rentre dans le vif du sujet, les Brésiliens devraient faire valoir leur expérience et l’apport de leur public.

Verdict : Match nul encore une fois, nul doute que la Colombie va embêter le pays hôte. Mais ce dernier devrait s’imposer au forceps durant les prolongations. Le Brésil a changé : moins technique, plus hargneux.  Mais ce changement de style ne l’empêchera pas automatiquement d’atteindre ses objectifs.

Pays-Bas – Costa Rica

On ne vous apprend rien, c’est l’affiche la plus déséquilibrée de ces 1/4 de finale. Peut-être même que vous pourriez trouver sans ces conseils ! Les Néerlandais devraient faire valoir leur supériorité technique face à de valeureux Costa Riciens, déjà arrivés bien au delà de leurs objectifs. Loin de nous l’idée de snober cette belle équipe, mais la logique devrait être respectée sans prolongations. Ce ne sera sans doute pas une grosse démonstration, mais les hommes de Van Gaal ne devraient pas rater le coche.

Verdict : On ne va pas faire les originaux et chercher la côte à tout prix. Victoire des Pays-Bas.

Argentine – Belgique

On finit avec un autre match assez ouvert. Les Belges et les Argentins ont eu des résultats trompeurs au 1er tour. 3 victoires des deux côtés,  mais un jeu laborieux du côté de l’Albiceleste. Quant aux Diables Rouges, ils sont moins convaincants que ce que l’on aurait pu imaginer à l’image d’Eden Hazard. messi-argCollectivement,  la Belgique semble mieux rodée. Mais l’homme providentiel argentin (plus besoin de le nommer) pourrait encore porter son équipe à bout de bras comme c’est le cas depuis le début de la compétition,  bien aidé par Di Maria. Et la réaction de l’équipe belge face à un tel événement n’est pas connue.

Verdict : Victoire de l’Argentine. Ils s’en sont encore sortis de justesse contre la Suisse, et on a l’impression que Messi pourrait la gagner à lui seul. La Belgique a réussi à tenir son rôle de favori jusqu’ici, mais ne sera peut être pas encore prête face à l’Argentine.

Related posts
À la uneActualitéArt / ExpoCulturePop & Geek

Travis Durden: la pop culture s'empare de l'Art Classique

À la uneActualitéArt / ExpoBrèvesInsolite

Les clichés les plus drôles du Comedy Wildlife 2019

À la uneActualitéNumériquePop & Geek

Quel est le Pokémon favori des français ?

À la uneActualitéCultureMusique

Trippie Red : nouvelle mixtape, nouvelle date de concert pour Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux