ActualitéInternational

Corée du Nord : un étudiant américain libéré

Condamné à 15 ans de travaux forcés pour avoir volé une affiche de propagande du régime nord-coréen, Otto Warmbier a été libéré. Il est toutefois dans le coma depuis plus d’un an.

L’Américain Otto Warmbier a été condamné en mars 2016 à quinze ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne. Il est accusé d’avoir volé une affiche de propagande dans l’hôtel de Pyongyang où il résidait lors d’un voyage organisé pour le Nouvel an, en 2015.

L’étudiant a finalement été libéré après un an et demi de détention. « Otto Frederick Warmbier, qui était aux travaux forcés, a été renvoyé dans son pays le 13 juin 2017 pour des raisons humanitaires en vertu du jugement de la Cour centrale de la RPDC », a indiqué l’agence officielle nord-coréenne KCNA. Cette libération est le fruit d’intenses efforts diplomatiques. Le représentant spécial du département d’Etat pour la Corée du Nord, Joseph Yun, s’est rendu en Corée du Nord pour prendre en charge l’étudiant.

“Nous et notre fils avons été maltraités et terrorisés par le régime paria de Corée du Nord”

Mais l’état de santé de ce dernier s’est fortement dégradé, il se trouve dans le coma depuis plus d’un an. «Malheureusement, il est dans le coma et on nous a dit qu’il se trouvait dans cet état depuis mars 2016. Nous l’avons appris il y a seulement une semaine», ont annoncé ses parents, Fred et Cindy Warmbier. En effet, Otto aurait contracté un cas grave de botulisme peu après son procès. C’est l’administration d’un somnifère qui l’aurait plongé dans cet état.

Il a été rapatrié dans un avion militaire médicalisé qui a atterri à Cincinnati, au nord des Etats-Unis où réside sa famille, puis a été transféré au centre médical de la ville. « Otto a quitté la Corée du Nord. Il est sur un vol médicalisé sur le chemin du retour. Nous voulons que le monde sache comment nous et notre fils avons été maltraités et terrorisés par le régime paria de Corée du Nord », ont expliqué ses parents, dénonçant les conditions de détention en Corée du Nord.

Rex Tillerson a annoncé travailler à la libération de trois autres ressortissants américains toujours détenus en Corée du Nord.

Related posts
À la uneActualitéBuzzFrance

Aides Covid : L'influenceur PA7 soupçonné d'avoir détourné plusieurs millions d'euros

À la uneInternationalPolitique

Comment se déroulent les élections législatives en Allemagne ?

À la uneActualitéSanté

Covid-19 : La France met les bouchées doubles en dons de vaccins

À la uneActualitéFrance

Les 12 coups de midi : Bruno franchit la barre du million d'euros

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux