ActualitéFranceHistoire

Jeux Olympiques 2024 : c’est quoi le Belem, ce bateau qui transporte la Flamme olympique ?

Le Belem, célèbre trois-mâts transportant la Flamme olympique quitte la Grèce ce samedi 27 avril pour une traversée de la Méditerranée. L’arrivée de la flamme à Marseille le 8 mai, marquera le début de son parcours jusqu’à l’ouverture des JO à Paris.

Les Jeux olympiques de Paris 2024 se rapprochent à grands pas. Le 16 avril dernier s’était déroulée la traditionnelle cérémonie d’allumage du flambeau olympique sur le site antique d’Olympie. S’en est suivi un véritable périple grec de 11 jours. Demain, à Athènes, la flamme sera remise aux organisateurs français avant de gagner le port du Pirée pour rejoindre Marseille, sa ville jumelle. Pour l’occasion, un élément du patrimoine maritime français est mis à l’honneur : le Belem

À lire aussi : Jeux Olympiques 2024 : quel est le rituel d’allumage de la flamme olympique ?

Marseille accueille le Belem

Le 08 mai, en fin de matinée, le Belem arrivera à Marseille après 12 jours en mer. Il naviguera jusqu’à 17h dans toute la rade. Entre une parade maritime d’un millier de bateaux et des animations au cours de la journée, le navire sera bien accompagné. C’est vers 19 heures que le voilier entrera dans le Vieux-Port, salué par des feux d’artifices, un orchestre et des tifos, préparés en amont par des supporters de l’OM. Près de 150 000 personnes seront présentes pour l’accueillir.  

Une fois le Belem amarré face au quai de la Fraternité, le premier relayeur/euse, dont l’identité est secrète, débarquera du navire. Il, ou elle, effectuera ensuite quelques dizaines de mètres sur une piste d’athlétisme flottante. Moins d’une heure plus tard, le flambeau sera allumé avec la présence d’Emmanuel Macron, président de la République. Une soirée qui se clôturera par un concert gratuit des rappeurs marseillais Soprano et Alonzo.

Le lendemain, la cité phocéenne donnera le coup d’envoi de la dernière étape du voyage de la torche. De Marseille, elle m’effectuera un long parcours avant d’arriver à Paris le 26 juillet pour la cérémonie d’ouverture. Le Belem, lui, restera amarré dans le port de Marseille pendant quatre jours, avant de mettre le cap sur les côtes portuguaises et espagnoles, pour revenir en France cet été. 

Le Belem ou le vétéran des mers

Avec ses trois mâts majestueux et ses voiles imposantes, le Belem est l’un des plus anciens grands voiliers naviguant au monde. Vieux de 128 ans, c’est aussi l’un des premiers à avoir été classé monument historique en France en 1984. Lancé en 1896 à Nantes, ce navire était à l’origine un cargo destiné au transport du cacao entre la France et le Brésil pour la chocolaterie Menier.

Tel un miraculé, le voilier ressort vivant d’un incendie lors de son voyage inaugural. En 1902, il échappe à une éruption volcanique en Martinique. Depuis, il représente le pays et ses traditions maritimes lors de rassemblements de navires et à l’occasion d’événements à l’étranger. Avec ses 58 mètres de long et 8,80 mètres de large, le Belem combine élégance et fonctionnalité, ce qui en fait un spécimen remarquable de l’ingénierie navale de la fin du XIXème siècle. 

Le Belem : trois siècles, quatre vie

Pendant trois siècle le Belem a connu plusieurs vies. Après sa carrière de cargo, il fut vendu à un duc britannique qui le transforma en yacht de plaisance. Plus tard, il est utilisé comme navire-école par la marine italienne. Racheté en 1979 par la Fondation Belem, il est restauré pour servir à nouveau comme navire-école mais sous pavillon français. Depuis 1986, tout le monde peut embarquer à bord du Belem qui forme aujourd’hui des générations de marins. Le tout, en faisant revivre l’histoire maritime française. 

Une sélection symbolique pour les JO

La décision de faire du Belem le transporteur de la Flamme olympique pour les Jeux de Paris 2024 n’est pas seulement un hommage à son histoire. C’est aussi un symbole puissant de durabilité et d’engagement écologique. Des valeurs que les Jeux de Paris cherchent à mettre en avant.

Le Belem représente ainsi l’excellence française notamment dans le domaine de la navigation. Une prouesse technique et humaine qui fait écho à l’esprit des Jeux Olympiques. L’objectif, unir les peuples et les cultures dans un esprit de paix et de respect mutuel.

À lire aussi : D’où viennent les 3 couleurs du drapeau français ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

France

Explorez les nouvelles tendances de design pour les tables de chevet en 2024

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur "Furiosa" le nouveau volet de la saga "Mad Max"

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux