ActualitéSanté

1,7 million d’enfants meurent chaque année à cause de la pollution environnementale

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la pollution de l’environnement causerait plus d’un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans dans le monde.

La pollution de l’air, l’insalubrité de l’eau, le manque de moyens d’assainissement, le tabagisme passif… Tous ces facteurs entraîneraient chaque année le décès de 1,7 million d’enfants de moins de cinq ans. Un premier rapport publié par l’OMS révèle que les maladies causant le plus de décès chez les enfants âgés de 1 mois à 5 ans peuvent pour la plupart être évitées grâce à des interventions dont on sait qu’elles réduisent les risquent environnementaux. Le rapport met en cause l’accès à l’eau potable, la préparation des repas ou encore l’utilisation de combustibles propres. A titre d’exemple, 570 000 enfants de moins de 5 ans meurent d’infections respiratoires chaque année, 361 000 de maladies diarrhéiques causées par un accès insuffisant à l’eau potable.

Une exposition à risque dès le début de la grossesse

Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants” explique le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS. “Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air et de l’eau car leurs organes et leur système immunitaire sont en cours de développement et leur organisme, notamment leurs voies respiratoires sont de petite taille.” L’exposition à ces dangers présente un risque dès le début de la grossesse. Les enfants exposés à la pollution peuvent également contracter des risques d’accident vasculaire cérébral et de cancer tout au long de leur existence.

Le changement climatique présente un danger pour la santé des plus jeunes

Autre danger pour la santé les jeunes enfants: le changement climatique. L’augmentation des températures favorise la production de pollen, ce qui entraine une augmentation des taux d’asthmes chez l’enfant, actuellement signalé chez 11 à 14% des enfants de moins de 5 ans. D’autres facteurs comme la pollution, l’humidité à l’intérieur des habitations et les moisissures aggravent aussi l’asthme chez les plus jeunes. Dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD), les pays travaillent sur une série de cibles afin d’orienter les interventions en faveur de la santé environnementale des enfants.Cela permettrait de mettre un terme aux décès évitables de nouveau-nés et d’enfants de moins de cinq ans d’ici à 2030.

À lire aussi: L’OMS publie une liste de douze bactéries résistantes aux antibiotiques

Related posts
À la uneSantéSéries Tv

Covid-19 : le tournage de la saison 2 de ‘La Chronique des Bridgerton’ en arrêt

À la uneActualitéLittérature

Emmanuel Macron invité au Japon ; il repart avec un dessin original du créateur de ‘One Piece’

À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

À la uneActualité

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux