ActualitéFranceHistoire

1944-2024 : c’est quoi “l’opération Overlord” ?

Le 6 juin 2024, l’opération Overlord soufflera sa 80ème bougie. La bataille qui suit devient le plus grand engagement de la Seconde Guerre mondiale.

C’était il y a près de 80 ans. Le 6 juin 1944, les plages de Normandie étaient le théâtre d’une des opérations militaires les plus décisives de la Seconde Guerre mondiale : l’opération Overlord. Ce dernier est en réalité un nom de code pour désigner la bataille de Normandie. Après des années de combats sur le front de l’Est, en Afrique du Nord et en Italie, les Alliés ont planifié une invasion de taille pour reprendre pied en Europe de l’Ouest. Cette campagne traduite par « suzerain », avait pour objectif de débarquer un nombre important de troupes, de véhicules et de fournitures sur les côtes normandes puis de les acheminer à l’intérieur des terres pour établir une tête de pont solide, et à plus grande échelle de libérer le nord-ouest de la France. Une opération qui s’inscrit dans un vaste mouvement de reconquête.

Le 6 juin prochain, sera célébré le 80ème anniversaire du débarquement en Normandie ainsi que les 80 ans de la mise en oeuvre du plan Overlord.

Une collaboration multinationale

Alors que la Seconde Guerre mondiale avait débuté depuis 1 an, le 4 juin 1940, les Allemands prennent Paris. En même temps, la France est occupée. Depuis la fin du Pacte germano-soviétique en juin 1941, l’Allemagne est affaibli par le front de l’Est. Plus tard, en 1943, elle perd le soutien de l’Italie, après l’avoir envahit. Staline appelle les forces alliés à battre l’Axe en créant un troisième front depuis l’ouest : le mur de l’Atlantique. Dès lors, les Américains proposent aux Alliés de débarquer en France. L’opération est donc nommée « Overlord« .

Après plusieurs mois d’organisation depuis Londres, les Alliés lancent une offensive. Ce plan minutieux est issu d’une collaboration entre les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et les Forces françaises libres. Les services de renseignements ont joué un rôle crucial dans la préparation de l’opération. Ils ont mené un grand nombre d’initiatives de désinformation pour tromper les Allemands quant à la véritable localisation du débarquement.

Si le débarquement et l’opération ont été planifiés à Londres, ils ont tout de même été dirigés par les différentes forces alliés. Les forces britanniques détenant la charge du parachutage suivent les ordres de Churchill et du maréchal Bernard Montgomery.  Roosevelt, lui, président des États-Unis, a confié la tâche du débarquement à ses adjoints ainsi qu’au général Dwight Eisenhower. Les Canadiens et les Forces françaises libres sous le général de Gaulle vont aussi participer à la bataille.

D’Overlord au débarquement

Le débarquement de Normandie succède à l’opération Fortitude. Les Alliés avaient fait croire aux Allemands que l’offensive aurait lieu dans le Nord-Pas-de-Calais, où ces derniers attendaient une attaque. Cependant, au vu de sa proximité avec l’Angleterre, la côte normande reste quadrillée. Entre des mitrailleuses, des barbelés et des champs de mines, Hitler avait prévenu toute attaque.

L’opération Overlord débute officiellement lors du D-Day, le 6 juin 1944. Pourtant, dans la nuit du 5 juin, à 22h15, les premiers avions transportant des milliers de parachutistes décollent. Leur objectif, disperser l’attention des Allemands. Au moment de leurs sauts, trop éloignés de la zone de parachutage prévue, beaucoup perdent la vie, visés par les tirs ennemis. Malgré les lourdes pertes, les objectifs sont atteints. En moins de 6 heures, 23 000 hommes ont réussi à tenir les voies de communication menant aux plages du débarquement.

Dans le même temps, 5 000 navires de l’Armada allié débarquent à 5h48 sur les côtes normandes. Au total, 156 000 hommes y participent. Les troupes américaines débarquent à Utha Beach et Omaha Beach tandis que les Canadiens se concentrent à Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach : des noms de codes donnés aux plages normandes. Les hommes progressent difficilement. Ils sont sous le feu des allemands. À Omaha Beach, surnommée depuis « Omaha la sanglante », le débarquement tourne au chaos. La première vague d’américains va subir de nombreuses pertes au point que l’abandon d’Omaha a été envisagé par le gouvernement. Mais les soldats ont poursuit leur combat au nom de la Libération

Entre séquelles et succès

L’opération Overlord a fait près de 160 000 blessés chez les Alliés et 130 000 morts dans les deux camps, civils comme soldats. Mais les dégâts ne sont pas seulement humains. La Normandie ravagée par les bombardements et les affrontements, a vu ses villages rasés.

Malgré les difficultés, l’opération Overlord a considérablement affaiblit les forces allemandes. Les Alliés ont réussi à sécuriser une tête de pont en Normandie, permettant le déploiement de renforts et l’ouverture de nouveaux fronts. Installés, ils vont progressivement reprendre du terrain avec diverses batailles. Une fois l’Axe neutralisé, les Alliés avancent vers l’ouest tandis que les Soviétiques arrive de l’est. Le 25 août 1944 Paris est libérée et le 12 septembre c’est au tour du Havre. L’opération Overlord inaugurée par le débarquement du 06 juin 1944 est close.

L’armée nazie est battue et la France de Vichy laisse place au gouvernement provisoire de la France qui donnera plus tard la IVe République.

libération de Paris

Overlord dans la mémoire collective

L’Opération Overlord reste un symbole de courage, de détermination et de sacrifice. Chaque année, l’anniversaire du D-Day est célébré aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France. Des commémorations ont lieu en Normandie pour rendre hommage aux soldats tombés au combat et pour rappeler l’importance de cette journée dans l’histoire. En 2019, à l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement célébré au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, les derniers vétérans de la mission étaient présents. Parmi eux, Walter Hurd, décoré de la légion d’honneur par Emmanuel Macron, président de la République.

À lire aussi : 5 éléments pour comprendre … le terrible destin des résistants du Vercors

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

France

Explorez les nouvelles tendances de design pour les tables de chevet en 2024

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur "Furiosa" le nouveau volet de la saga "Mad Max"

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux