À la uneActualitéFranceSantéSociété

Prouesse médicale : Un octogénaire opéré du coeur sous hypnose

Opération au CHU de Lille en 2013. (Illustration) - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une première au Centre Hospitalier Universitaire de Lille (CHU), dans le Nord-Pas-De-Calais. Ce lundi 24 septembre, Gérard Courtois, 88 ans, a été opéré du coeur sous hypnose et sans anesthésie « lourde »…

L’octogénaire a subi une opération chirurgicale cardiaque d’une durée d’une heure sous hypnose. L’institut Curie, à Paris, l’utilise pour opérer les femmes atteintes d’un cancer du sein, depuis 2015. Lundi c’était pour un remplacement d’une valve aortique, située au niveau du coeur. Cette dernière est nécessaire à la bonne circulation du sang dans l’organisme. « L’opération nécessite une incision dans chacune de ses artères fémorales pour y introduire deux fils guides qui vont remonter tout le corps pour aller jusqu’au cœur et changer une valve aortique« , explique France bleu.

Une anesthésie moins lourde

Cette forme d’anesthésie lui a évité de se voir administrer de la morphine ou des anxiolytiques, jusque-là nécessaire pour ce type d’opération. Mais malheureusement « quelquefois, ces patients sont plus sensibles aux effets secondaires des médicaments qu’on injecte (morphine, anxiolytique, relaxants), ces produits peuvent entraîner une confusion neurologique. Avec l’hypnose, le patient récupère immédiatement. On a un vrai bénéfice« , renseigne le professeur Arnaud Sudre, chef du service chirurgie interventionnelle au CHU de Lille.

Une préparation en amont

Hélène Sergent, première infirmière à avoir été formée à l’hypnose raconte qu’elle est «  allée le voir la veille », ils ont « discuté de son environnement, de ses passions », ce qui lui a permis « de l’amener dans un monde qu’il aimait. ». Au moment de l’opération, Gérard a conversé avec son hypnotiseuse de ses nombreux voyages fait avec son épouse en Thaïlande, en Égypte, en Turquie ou encore en Tunisie et de sa passion pour le jardinage. « En parlant de tout ça, on oublie totalement ce qu’il se passe, on est transféré ailleurs« , explique Hélène à France Bleu Nord.

Deux jours après, tout va bien

Gérard opéré du jouer au CHU de Lille

 

Plus de quarante-huit heures après son opération, Gérard Courtois se porte à merveille. Et si c’était à refaire, il recommencerait sans hésiter. Suite à cette réussite, le CHU de Lille a programmé une nouvelle opération de ce genre dès la semaine prochaine. Et quatre infirmiers devraient être formés à l’hypnose dans les jours à venir.

À lire aussi : Facebook fait gagner un million de dollars à trois Bordelais

Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

ActualitéCinémaCultureLittérature

C'est quoi "Le Comte de Monte-Cristo", cette histoire de nouveau adaptée au cinéma ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux