À la uneMusique

5 éléments pour comprendre … la carrière d’Aretha Franklin

Le 16 août 2018, la célèbre Reine de la Soul Aretha Franklin disparaissait. À l’occasion de la sortie de la série sur sa vie Genius : Aretha, VL propose de revenir sur la carrière de la chanteuse.

Le 4 juin la nouvelle saison Genius : Aretha sera diffusée sur Disney +. Elle racontera la carrière de la Reine de la Soul. La chanteuse sera interprétée par la comédienne Cynthia Erivo. Le principe de cette série est que chaque saison retrace la vie de personnalités qui ont marqué le monde. Parmi elles, Albert Einstein et Pablo Picasso ont déjà fait l’objet d’une saison. Ainsi, 8 épisodes seront consacrés à Aretha Franklin.

Une enfance baignée par le gospel

Aretha Louise Franklin est née le 25 mars 1942 à Memphis. Petite, déjà, elle a été baignée dans l’univers du gospel et de la religion. Son père était, en effet, pasteur et sa mère chanteuse et pianiste de gospel. En 1948, les parents d’Aretha se séparent à cause des infidélités récurrentes de son père. Mais quelques années après, la future chanteuse va vivre un deuxième malheur. Sa mère mourra d’une crise cardiaque en mars 1952. Aretha commencera à apprendre le piano, seule.

Ses débuts dans le gospel

Après la mort de sa mère, Aretha Franklin va commencer à chanter du gospel à l’église. À 12 ans, elle part avec son père dans une tournée, « gospel caravan ». Elle sort son premier single en 1956, Never Grow Old. Et son album Spirituals sort quelque temps après. Ce premier opus ne sera pas un succès, mais introduira Aretha Franklin au monde du gospel. À Chicago, elle passe beaucoup de temps dans la famille de Mavis Staples qui l’aidera à commencer à se faire un nom. Déjà à l’époque, le producteur Quincy Jones disait d’elle qu’elle serait la prochaine « Reine du Soul ».

C’est à ses 16 ans qu’elle partira en tournée avec Martin Luther King dont elle soutient les actions. Elle chantera pour lui le jour de ses funérailles en 1968. En 1961, Columbia produit son premier album jazz, Aretha : With The Ray Bryant Combo. Le single de l’album, Won’t Be Long se classera dans le Billboard Hot 100. À la fin de l’année 1961, la chanteuse est nommée « nouvelle star féminine » par le magazine DowBeat. L’année 1962 sera rythmée par la sortie de deux nouveaux albums, The Electrifying Aretha Franklin et The Tendre, the Moving, the Swinging Aretha Franklin

Ascension dans les années 60

C’est en 1962 qu’Aretha Franklin sera proclamée la « Reine de la Soul » pour la première fois. En 1964, elle fait de plus en plus de pop et atteint le top 10 du palmarès R&B. Au milieu des années 60, elle apparaît dans de plus en plus d’émission de Rock-and-Roll comme Hollywood A Go-Go. En 1966, elle signe chez Atlantic Records. Elle dira d’elle-même « Je me suis assise au piano et les tubes sont arrivés. » C’est là qu’elle enregistrera I Never Loved a Man (The Way I Love You). Dés les premières notes vocales de la chanteuse, toutes les personnes présentes dans le studio restent bouches-bées. La chanson atteint la neuvième place du Billboard Hot 100.

Le 10 avril 1967, Respect sort et se hisse à la première place des charts R&B et pop pendant 8 semaines. La chanson Respect deviendra le tube d’Aretha Franklin par excellence. Elle dira de ce titre dans ses mémoires « C’est un cri de ralliement du mouvement pour les droits civiques. » En février, Aretha remporte ses deux premiers Grammys dont celui de la meilleure chanteuse R&B. Elle remportera ce prix huit fois, il sera alors renommé Le Prix Aretha.

Son succès restera fulgurant jusque dans les années 90 où elle connaître une période plus calme. Néanmoins, en 1993, elle chante à l’investiture de Bill Clinton et se produit à la Maison Blanche. Bien que moins présente, elle restera un modèle pour des chanteuses émergentes comme Mariah Carey, Céline Dion ou encore Gloria Estefan. Dans les années 2000, elle se fait plus discrète avec seulement quelques apparitions. En 2015, elle retourne à la Maison-Blanche pour s’y produire.

Une femme activiste

Durant sa carrière, Aretha Franklin se sera investi dans de nombreuses causes. Notamment avec sa chanson Respect où elle demande le respect de la communauté afro-américaine. Supportrice de Martin Luther King, elle se sera engagée dans le mouvement des droits civiques. Elle est aussi une activiste du mouvement féministe, car elle a, elle-même, beaucoup souffert de l’oppression des producteurs exclusivement masculins. Dés les années 60, elle s’est battu pour l’égalité homme/femme.

Décès dans la fleur de l’âge

Le 16 août 2018, après presque 60 ans de carrière, Aretha Franklin s’est éteinte entourée de sa famille et de ses amis à son domicile. Elle aurait été victime d’une tumeur neuroendocrinienne pancréatique maligne.

À 76 ans, la Reine de la Soul aura laissé derrière elle une carrière impressionnante. Ses tubes comme Respect reste encore aujourd’hui des classiques de la musique. Aretha Franklin aura été de ses artistes qui ont changé et influencé le monde de la musique à jamais. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversFrance

Sept morts dans des avalanches en Savoie

À la uneCulture

C’était il y a 70 ans … Alice au pays des merveilles, le classique psychédélique

À la uneInternational

La police intervient lors d’une fête de Chris Brown

À la uneFranceSéries Tv

La chanteuse Louane prochainement héroïne d'une série policière sur TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux