À la uneActualitéInternational

5 millions de dollars d’indemnité pour Pharrell et Robin Thicke

Blurred Lines est la chanson la plus vendue au monde en 2013, mais aujourd’hui le succès a un arrière-goût amer pour le duo. En effet le résultat du procès vient de tomber et c’est une amende de 5 millions de dollars. De quoi dissuader tout les prochains artistes qui voudraient plagier les musiques de Marvin Gaye.

Le duo a reçu la condamnation le 6 décembre dernier : 5 millions de dollars à payer aux descendants du chanteur Marvin Gaye, mort en 1984. En effet leur chanson Blurred Lines est accusée de plagier en partie la chanson Got to give it up, sortie en 1977, du célèbre artiste. Une condamnation que déplorait déjà le chanteur Pharrell Williams dans un interview donnée en 2015.

 

“Le jugement pénalise n’importe quel créateur réalisant une oeuvre qui a pu être inspirée par une autre”, disait-il. “Si nous perdons notre liberté à l’inspiration, nous allons nous réveiller un beau jour et toute l’industrie du divertissement sera paralysée par les procédures”.       

Ce sont donc les deux artistes mais aussi la maison d’édition de Pharrell qui devront payer les indemnités. Mais ce n’est pas tout, car les descendants de Marvin Gaye recevront aussi la moitié des futurs recettes de vente de la chanson.

 

Depuis l’arrêt rendu en mars dernier par les juges de la cour d’appel de Californie, le procès pour plagiat de la chanson Blurred Lines de Pharrell Williams et Robin Thicke ne cesse de faire débat dans le monde la musique. En effet l’industrie a vivement critiqué la peine du duo, en expliquant et en démontrant toutes les différence qu’avait les deux chansons.

Alors pour relativiser, la chanson la plus vendue de 2013 avait fait 16 millions de dollars de recettes après décompte. C’est donc une peine lourde mais pour un produit qui a rapporté à ses créateurs plus de trois fois le prix de l’amende à payer.

Related posts
À la uneActualitéBrèvesNumériqueSociété

Facebook espionnait les utilisateurs IOS à travers la camera

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Goldorak, ce qui se cache derrière la VF de la série | La loi des séries #333

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Joker : des scènes enlevées car trop folles

À la uneActualitéCinémaCulture

Le Mans 66, une grande Histoire vitesse grand V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux