À la uneActualitéFranceSociété

Alerte enlèvement : la mère du petit Vicente témoigne

enlèvement

Après l’enlèvement de son fils de 5 ans mercredi à Clermont-Ferrand, la mère de Vicente a témoigné auprès de plusieurs médias pour raconter sa version des faits.

Le petit Vicente, 5 ans, a été enlevé par son père mercredi dans un camp de gens du voyage à Clermont-Ferrand. Le plan alerte enlèvement a été déclenché pour retrouver l’enfant, mais il n’a pas encore été localisé par les forces de l’ordre. Sa mère, Dolores, s’est exprimée devant la caméra de plusieurs médias pour raconter les circonstances du kidnapping de son fils.

Ramène mon petit, je t’en supplie.”

En fin de matinée mercredi 29 mars, Jason Lopez, le père de Vicente, a fait irruption dans le campement de gens du voyage où résidaient Dolores et son fils pour enlever leur enfant. “Il s’est garé devant la caravane, le petit venait juste de sortir et était en train de pisser. Il l’a chopé par le bras et il l’a mis dans la voiture,” a-t-elle expliqué au micro de LCI« Bougez pas, bougez pas ou je vous tire dedans, n’appelez pas les gendarmes » aurait ordonné Jason, une arme à la main, d’après les faits racontés par Dolores à France 3 Auvergne.

Malgré les menaces, la mère de Vicente s’est ensuite approchée du véhicule, explique-t-elle. Jason lui a alors donné un coup dans le visage avec l’arme qu’il tenait à la main, rapporte France 3. “Après j’ai fait le tour de l’autre côté pour que mon petit rouvre la porte mais il était terrorisé. Il l’a déjà vu [son père], mais il ne le connaît pas. Il a peur de lui,” a-t-elle déclaré à LCI.

En sanglots à la caméra de La Montagne, Dolores a partagé un message plein d’émotions pour son fils de 5 ans : « Mon fils, je t’aime de tout mon cœur et je vais venir te chercher. Je vais tout faire pour te reprendre, ne t’inquiète pas. » Elle s’est ensuite adressée à son ex-compagnon : « Ramène mon petit, je t’en supplie, tu n’as pas le droit de faire ça. »

C’est un homme violent.”

Jason Lopez est un détenu en cavale, connu des services de police pour des faits de violence. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud, a insisté sur le fait que le fugitif est “un homme violent.”

Depuis plus de quatre ans, Dolores et son ancien compagnon vivaient une relation conflictuelle d’une grande violence. Jason avait même proféré des menaces de mort contre la mère de son fils à plusieurs reprises, selon LCI. “C’est un malade, un psychopathe,” a affirmé Dolores à BFMTV.

Pourquoi l’alerte enlèvement a-t-elle été levée ?

Le petit Vicente reste toujours introuvable malgré les recherches de la police. Moins de 24h après le déclenchement de l’alerte enlèvement, celle-ci a été levée alors que les différents témoignages récoltés n’ont pas encore permis de mettre la main sur le détenu en cavale et son fils enlevé. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand a expliqué à L’Express que le dispositif devait être bref au risque de devenir contre-productif.  “L’alerte enlèvement n’est ni plus ni moins qu’un appel à témoin, en plus massif. Il nécessite une mobilisation générale des citoyens et une coopération de tous les services. Tout le monde est sur le pont, alors on essaye de ne pas l’utiliser trop souvent, pour ne pas sur-mobiliser les gens,” a indiqué Eric Maillaud, qui est à l’origine de cette décision.

 

Related posts
À la uneActualitéFormule 1Sport

GP d'Autriche : Bottas vainqueur au terme d'une course folle

À la uneActualitéPolitique

Lundi Jean Castex annoncera le nouveau gouvernement

À la uneActualitéInternationalPolitique

Kanye West : le nouveau candidat à la présidence américaine

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The great, satire délirante autour de Catherine la Grande

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux