Des tags antisémites découverts ce matin dans un cimetière de Champagne-au-Mont-d’Or, en banlieue lyonnaise. Une enquête vient d’être ouverte par la gendarmerie.

L’information émane de la préfecture du Rhône. Des inscriptions antisémites ont été découvertes ce matin dans le « jardin du souvenir » du cimetière de Champagne-au-Mont-d’Or, un village cossu de la banlieue lyonnaise. Elles ont probablement été réalisées durant la nuit.

« Parce qu’on n’a pas le Shoah » et « Shoah blabla » étaient notamment inscrits sur une tombe, située en dehors du carré juif du cimetière sur l’espace réservé aux familles pour disséminer les cendres. Deux messages accompagnés de croix gammées mal réalisées.

D’après des informations de Lyon Mag, plusieurs familles juives sont venues prendre connaissance des inscriptions. L’information ayant circulé via le bouche-à-oreille, certains membres de la communauté craignaient que des tombes aient été vandalisées.

 

Des inscriptions que le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos dit « condamner avec la plus grande fermeté ». « L’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie ou toute autre forme de haine n’ont pas leur place dans notre République » a-t-il ajouté.

Ce nouvel acte antisémite intervient après les tags sur le visage de Simone Veil, la profanation de tombe d’Illan Halimi et au lendemain de la profanation de près de 100 tombes juives en Alsace. Une mobilisation nationale avait lieu hier soir partout en France pour dire « ça suffit ».

 

A LIRE AUSSI

Emmanuel Macron défavorable à la pénalisation de l’antisionisme